Quelle est la plus belle année du hip-hop? C’est ce que nous allons découvrir en dévoilant régulièrement, l’une des dix meilleures années du hip-hop dans l’ordre décroissant du classement.

#10 – 1997: La fin de la guerre east/west, Biggie, Will Smith, Jay-Z, Busta Rhymes…

#9 – 2000: La montée en puissance d’Eminem et le triomphe d’Outkast

#8 – 2003: 50 Cent devient roi de New York, dernier classique pour Jay-Z

#7 – 2005: L’underground prend la relève suite au beef 50 Cent vs The Game et l’éclosion du south

#6 – 1995: Bad Boy vs Death Row et l’apogée de New York

#5 – 1998: Avec DMX, Big Pun et Lauryn Hill, l’après Tupac-Biggie prend forme

#4 – 1988: N.W.A et la naissance du Gangsta Rap

#3 – 1993: Avec Snoop Dogg et Tupac, le hip-hop se concentre sur la côte ouest

Albums classique: Doggystyle de Snoop Dogg – Midnight Marauders de A Tribe Called Quest – Enter the Wu-Tang: 36 Chambers du Wu-Tang Clan – Strictly For My N.I.G.G.A.Z de Tupac – BacDaFucUp de Onyx – Black Sunday de Cypress Hill – Black Reign de Queen Latifah

Singles timeless: It Was A Good Day de Ice Cube – Slam de Onyx – Insane In The Brain de Cypress Hill – M.E.T.H.O.D Man du Wu-Tang Clan – It’s On Dr Dre 187Um Killa de Eazy-E – Keep Ya Head Up de Tupac – What’s My Name de Snoop Dogg – U.N.I.T.Y de Queen Latifah – Sound Of Da Police de Krs-One

Rappeurs à leur apogée: Snoop Dogg – Wu-Tang Clan – A Tribe Called Quest – Queen Latifah – Onyx – Cypress Hill

Nouveaux venus: Tupac – Snoop Dogg – Wu-Tang Clan – Onyx

Underground’s Jewelz: In God We Trust de Brand Nubian – 187 He Wrote de Spice 1 – Enta Da Stage de Black Moon

 

Les albums légendaires de deux des plus grands groupes hip-hop de tous les temps, le Wu-Tang Clan et A Tribe Called Quest, n’ont pas suffi à empêcher Los Angeles de faire cesser la mainmise de New York sur le hip-hop qui durait depuis des décennies. En 1993, les sons les plus audacieux, les plus riches, les plus aptes à être diffusés à la radio et à faire la une des journaux ont jailli des voitures à Los Angeles, grâce à The Chronic de Dr Dre, sorti dans les deux dernières semaines de 1992. L’album n’a servi que d’entrée en la matière au meilleur projet de l’année suivante; en novembre 1993, Snoop Dogg a sorti Doggystyle, un album qui a dominé la culture pendant la majeure partie de l’année suivante. Rajoutons à cela les débuts d’un certain Tupac Shakur, et le plus grand single d’Ice Cube, et en un instant, la côte ouest est devenue la nouvelle Mecque du hip-hop.

 

Les critères de sélection:

1. L’état du rap game: Quels étaient les événements qui entouraient la culture à l’époque ?
2. L’influence sur le genre: Dans quelle mesure et de quelle manière l’année en question a-t-elle influencé le hip-hop ?
3. Le nombre d’albums classiques: Quelles ont été les sorties les plus importantes et les plus marquantes de l’année ?
4. Les singles timeless: Quels sont les singles de l’année qui passent encore en boucle aujourd’hui ?
5. Les rappeurs à leur apogée: A l’époque, quels MCs étaient au sommet de leur art ?
6. Les nouveaux venus: Quels rappeurs en devenir ont explosé cette année-là ?