Il y a plus de deux décennies, Nas et Tupac ont été mêlés à un beef hip-hop de courte durée. Tout a commencé en 1996, lorsque Nas a sorti son deuxième album, It Was Written.

Celui-ci contenait « The Message », un titre sur lequel Tupac pensait avoir été attaqué avec la ligne « fake thugs, no love ». Tupac s’en était alors pris verbalement à Nas et les deux s’étaient retrouvés quelques semaines plus tard dans une after-party pour s’expliquer, entourés de leur crew respectif.

Comme Napoleon des Outlawz le racontait il y a quelques semaines:

« Ce qu’on a vu après c’était Pac et Nas se prendre dans les bras. Ils sont partis de leur côté, on est parti du notre. Pac a dit: ‘Tu sais quoi? J’ai parlé à ce gars, je le respecte, j’ai du respect pour lui, je pensais qu’il me clashait sur une chanson, il m’a rassuré qu’il ne m’a pas clashé. Et les mots exacts de Tupac étaient: ‘Quand je retournerai à LA et que j’irai en studio, j’enlèverai Nas de chaque chanson sur laquelle je l’ai clashé.’ Mais malheureusement, Pac est mort une semaine plus tard. »

 

Nas en avait dévoilé un peu plus sur la discussion entre lui et Pac:

« Il a expliqué qu’il pensait que je le clashais sur la chanson « The Message », et j’ai entendu qu’il me clashait en boites de nuit. Il m’a dit: ‘Yo Nas, on est frères, mec. On n’était pas censés en arriver là.’ Et j’ai dit: ‘C’est aussi ce que je pense’. Nous avions un plan pour résoudre le problème à Vegas. J’étais là quand il était à l’hôpital, je priais pour qu’il s’en sorte. »

L’attaque de Tupac à l’encontre de Nas sur Against All Odds sortira donc malheureusement inchangée. Et jusqu’alors, on ignorait si Nas avait, avant leur rencontre, préparé une réplique au cas où Tupac allait le clasher.

Et bien on a désormais la réponse avec cet inédit intitulé « Real N*ggas » qui a fuité sur le net:

Dans la chanson, on entend notamment la fameuse ligne « fake thugs no love » être reprise en tant que refrain, preuve que Tupac savait que cette phrase aurait pu lui être adressée, même si originalement sur « The Message », ce n’était pas du tout le but.

Ensuite, vers le milieu du couplet, voici ce que Nas dit:

From tube-socks in Timbs to blue rocks and Benz
Who got the ends, the type of n*gga Tupac pretends
To all n*ggas who shine, guess who got revenge
I won’t showboat, my flow choke you

Traduction:

 

Des chaussettes dans des Timbs aux diamants bleus et Mercedes
Qui a l’argent? Le genre que Tupac prétend avoir
A tous ceux qui excellent, devinez qui s’est vengé
Je ne vais pas bluffer, mon flow t’étouffe

Il fait ainsi référence au fait que Tupac n’a touché aucun royalties lorsqu’il était chez Death Row alors qu’il s’affichait avec beaucoup de bijoux et de biens matériels de luxe.

Heureusement, cette petite pique pas bien méchante ne verra pas le jour à cette période là, ce qui permettra aux deux de faire la paix avant que les choses ne dégénèrent réellement. Car un éventuel clash entre les deux meilleurs rappeurs de la côte est et le meilleur de la côte ouest aurait eu des conséquences encore plus dramatiques que celles qu’on a connues, et qui étaient déjà un trop lourd tribu à payer pour le hip-hop.

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube