Suite à ses diverses méthodes illégales pour gagner de l’argent, DMX se fait arrêter. Une fois en prison, il se met alors à écrire des textes rap. Ainsi, à sa sortie, il avait une nouvelle passion avec laquelle il pouvait s’exprimer. Il écrivait beaucoup et avait énormément confiance en lui.

Un des premiers textes écrits par DMX

La motivation

DJ Superior, qui était son dj à l’époque, explique comment ils motivaient DMX:

« On mettait beaucoup d’images d’autres artistes sur les murs de la maison pour qu’il puisse les voir. Comme ça quand il s’en prenait à des gens dans ses raps, il s’en prenait aux photos genre ‘Je suis bon, un jour je serai là sur ce mur’. Il savait qu’il était talentueux et qu’il méritait d’être sur ce mur. »

DMX devant ses murs remplis de posters

 

Son couple avec Tashera

Il a par la suite commencé à faire des battles dans une boite locale. Mais son histoire d’amour avec le rap allait devoir être mise sur pause. Lors d’une soirée en 1989, il se retrouve face à une fille qu’il n’avait plus vu depuis des années. Il s’agissait de Tashera, qui deviendra sa future femme.

 

Le courant passait bien entre les deux, et le jeune gangster qui avait repoussé les gens toute sa vie semblait maintenant prêt à y laisser entrer quelqu’un.

DMX et Tashera au début de leur romance

Quelques mois plus tard, Tashera tombait enceinte, elle hésitait à garder le bébé car elle trouvait qu’ils étaient trop jeunes et pas stables financièrement, mais X a insisté qu’ils pouvaient réussir à mettre un enfant au monde et à l’élever. Et quelques mois avant son 22 ème anniversaire, DMX devenait papa, et il a immédiatement pris cette responsabilité très au sérieux.

Collie Middleton, oncle de DMX: « Il ne voulait pas être l’homme que son père a été. »

De retour dans la rue

Il s’est donc trouvé deux vrais jobs. Malheureusement, la facilité avec laquelle il gagnait de l’argent lorsqu’il dealait comparée à la maigre paie qu’il recevait le démotivait. Et il a fini par reprendre ses mauvaises habitudes.

Ray Copeland, oncle et ancien manager de DMX: « Il a pris un travail à la poste, et il travaillait comme déménageur. Ca s’est bien passé, jusqu’à ce qu’il soit payé. Après quelques paies, il a commencé à de nouveau vendre dans la rue. « 

« J’étais un bon travailleur, mais ce n’était pas pour moi », explique DMX.

 

Le rappeur retourne donc vendre dans la rue, et de là nait un schéma qui se répétera à multiples reprises: un nouveau passage par la case prison, laissant derrière lui Tashera, et leur fils.

« Quand on commet des crimes, on ne veut pas penser qu’on finira en prison. J’ai simplement fait ce que j’ai toujours fait », déclare DMX.

Tashera: « Enlever sa liberté était différent parce que maintenant il avait deux personnes qu’il aimait vraiment et à qui il tenait beaucoup. Je lui disais toujours qu’il allait passer sa vie en prison en laissant un fils derrière lui. »

DMX trouvera alors de l’aide spirituellement, grâce à la religion, comme vous pourrez le découvrir bientôt dans un prochain article.

 

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com