Zizzeur revient de loin. Son premier EP 3.31 est la concrétisation d’une passion qui l’anime depuis l’enfance : celle du rap et de la musique. Bercé par un patchwork de rythmiques dans une famille d’origine kino-congolaise, s’exprimer en musique est pour lui une seconde nature.

Et il devient progressivement l’un de ces rappeurs porte-parole de la Seine et Marne où il a grandi : d’abord au Nord de Melun puis ensuite à Savigny-le-Temple. Et c’est à l’Almont qu’il griffonne ses premiers textes. Depuis, il a parcouru un chemin semé d’embuches. A force d’expérience, il a pu gagner en profondeur à l’image de ses textes et de son flow.

Après être passé par la case prison, il signe avec le label indépendant Time Room Musique.  Et il publie ses premiers morceaux solo en 2020 comme « Mood » ou « Moola Bang » . Cette année, il a mis les bouchées doubles en nous livrant de nombreux sons remarqués dont « BDLV », ode à Savigny Le Temple.

3.31 est le titre énigmatique d’un des singles de son EP éponyme. Rien n’est laissé au hasard comme le montre la pochette d’album représentant une prison. 3.31 fait référence au 3ème étage et à la cellule 31 de la prison qu’il a côtoyée à deux reprises. Des étapes difficiles que d’autres rappeurs ont traversé sans jamais laisser tomber le rap. Ces moments l’ont fait mûrir et c’est ce qu’il a voulu relater dans cet opus qui signe un nouveau départ en musique.  Dans 3.31, il nous livre une réalité sans filtre sur son quotidien et son passage en prison : « Capitaine à bord du navire, il n’est plus question de jouer. Pas question que demain, je chavire, il m’est interdit d’échouer ».

 

Regardez le clip de 3.31 ci-dessous:

Suivez le sur Instagram et Youtube

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com