Will Smith a commencé à se faire connaitre en tant que Prince, il vise à présent le poste de Président.

Lors de son apparition sur le podcast Pod Save America animé par Jon Favreau, Jon Lovett, Dan Pfeiffer et Tommy Vietor lundi, Will Smith a affirmé son intérêt à se présenter aux élections « à un moment donné » lorsqu’un présentateur du podcast politique lui a posé la question.

« Je pense que pour l’instant, je vais laisser ce bureau se nettoyer un peu », a ajouté Smith. « Et puis je vais considérer cela à un moment donné ». Alors que le quadruple vainqueur des Grammy continuait, il expliquait la personnalité politique qu’il envisageait de devenir. « Je ferai certainement ma part, que ce soit en restant dans le domaine artistique ou, à un moment donné, en m’aventurant dans l’arène politique », a-t-il ajouté.

 

Une envie qui remonte déjà à plusieurs années

Ce n’est pas la première fois que Will lance l’idée de se présenter à un poste politique. Il a déclaré en 2015 qu’il se sentait obligé de se présenter à la présidence à cause de la rhétorique raciste que Donald Trump avait lancée pendant sa campagne. « Si les gens continuent à dire toutes les choses folles qu’ils ont dites aux informations ces derniers temps sur les murs et les musulmans, ils vont me forcer à entrer dans l’arène politique », a-t-il dit.

 

Même avant cela, Smith avait lancé l’idée sur le podcast Hollywood Reporter d’Awards Chatter. « Et, vous savez, quand je regarde le paysage politique, je pense qu’il pourrait y avoir un avenir pour moi », a-t-il dit. « Ils pourraient avoir besoin de moi. C’est la première année que je suis furieux à un point tel que je ne peux pas dormir vous savez? J’ai donc le sentiment qu’à un moment donné, dans un avenir proche, je devrai prêter ma voix à la conversation d’une manière un peu différente ».

 

Sa propre expérience du racisme

Lors du podcast de Pod Save America, le co-animateur Jon Faverau a demandé à Will Smith comment ses expériences personnelles du racisme ont façonné sa vision des choses.

« On m’a traité de n*gre cinq ou six fois. Et heureusement pour ma conscience, je n’ai jamais été traité ainsi par une personne intelligente », a-t-il déclaré. « J’ai grandi avec l’impression que les racistes et le racisme étaient stupides et qu’il était facile de les contourner. Il fallait juste que je sois plus intelligent maintenant alors qu’ils étaient très dangereux. Je n’avais jamais regardé dans les yeux d’un raciste et vu quelque chose que je percevais comme de l’intellect ».

 

Le rappeur devenu acteur fait la promotion de la nouvelle série Amend de Netflix: The Fight For America, dont il est l’un des animateurs. La série explore le 14e amendement de la Constitution des États-Unis qui traite de la citoyenneté en Amérique.

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube