Chris Devins, un artiste connu pour son incroyable travail artistique, a décidé d’honorer le légendaire Eminem à travers une fresque murale dans sa ville natale, mais ça n’a pas fait que des heureux.

Chris Devins a peint une fresque du jeune Eminem sur un mur du quartier Cass Corridor de Midtown Detroit, ce qui lui a pris environ six heures à réaliser. Lorsqu’il a peint la fresque le 4 septembre, les passants ont pris des photos et klaxonné pour lui rendre hommage.

Malheureusement, un jour après avoir été achevée, la fresque avait été endommagée, marquée de 18 petits croquis de têtes d’oiseaux, dessinés sur le portrait d’Eminem de 1,80 m de haut.

 

« Je me sentais terriblement mal », a déclaré Devins lundi, qualifiant les graffitis d’« irrespectueux ». « J’étais dévasté. Qui a pu faire ça ? C’est contraire aux règles de l’art de la rue ».

Il reviendra

L’artiste de Chicago était déjà de retour chez lui lorsqu’il a appris la nouvelle, alerté par une personne qui avait posté l’œuvre vandalisée sur Instagram. Mais il prévoit de retourner à Detroit pour réparer l’œuvre à un moment donné dans la semaine et demie à venir.

« Je veux lui redonner sa valeur d’origine », a déclaré Devins. « Je voudrais le présenter à nouveau à la communauté dans sa forme intacte ».

 

Sa propre initiative

Devins n’a pas été engagé ou mandaté pour réaliser la fresque d’Eminem. Il s’agit purement d’une œuvre de street art, ou d’un « urbanisme technique », comme l’appelle Devins, qui a également une formation en urbanisme.

 

Il était en ville pour le week-end de la fête du travail avec sa femme, Jody, dont la famille vit à Farmington Hills. Il a planifié son samedi pour effectuer les travaux et envisageait à l’origine un autre mur dans le Cass Corridor lorsqu’il a repéré celui qui se trouve au coin du temple maçonnique, au 3107 Cass, dans un bâtiment qui abritait autrefois le Charlotte Lounge.

« C’était un superbe mur », a déclaré Devins, notant que le site ne semblait pas devoir « voir de l’action » de sitôt. « Il semblait qu’il allait rester là pendant un moment, alors j’ai pensé qu’il pourrait être embelli. »

Devins, qui a été initié à l’art à un jeune âge par le biais du skateboard, a déclaré qu’il a toujours été intéressé par le croisement des visages et des lieux, et a dit que les couleurs qu’il utilisait allaient très bien avec le mur qu’il a choisi de peindre.

« Cela met vraiment en valeur ce mur », a-t-il dit. « Pour moi, c’est tout à fait approprié. »

Inspiré du méchant de Hellraiser

Il s’est inspiré d’une photographie d’Eminem réalisée par le photographe Nitin Vadukul, qui représentait le rappeur sous les traits du méchant Pinhead de « Hellraiser », sauf que Devins a choisi de ne pas utiliser les clous. « Je voulais qu’il ait l’air jeune et frais », dit-il, et il a travaillé à partir d’une photo qu’il avait sur son téléphone.

 

 

Nevins a réalisé plusieurs fresques murales d’artistes hip-hop à Chicago, notamment celles des rappeurs défunts Juice WRLD et King Von, cette dernière ayant été commandée par la société de management de King Von, Empire. Il a également été engagé pour réaliser une fresque du chef de la nation Wyandotte, Hen Tah, dans le centre-ville de Wyandotte.

L’œuvre d’Eminem reflète son propre amour du hip-hop et son respect pour Eminem, a-t-il déclaré.

« Je n’ai rien mis de moche. J’ai consacré du temps et des efforts pour m’assurer que c’était quelque chose que les gens voulaient, et pour le rendre pertinent pour la communauté », a-t-il déclaré. « Ce n’est pas juste un tag habituel ».

Fan incontesté d'Eminem, je publierai un max d'actualités sur lui.