L’ancien garde du corps de Kanye West, Steve Stanulis, s’est moqué de toutes les « règles ridicules » du rappeur et a raconté l’histoire de son premier jour de travail tendu.

Steve Stanulis, ancien garde du corps de stars comme Leonardo DiCaprio et Kanye West, a détaillé son expérience peu agréable avec le rappeur, indiquant que Ye était « l’une des personnes avec lesquelles je n’ai pas aimé travailler au fil du temps ». Steve s’est récemment entretenu avec Dax Holt et Adam Glyn sur leur podcast, Hollywood Raw, en révélant ses diverses expériences de travail avec différentes célébrités. Pendant leur discussion, Steve a parlé de Kanye, qui, selon lui, lui a fait suivre une tonne de « règles ridicules »:

« Le premier jour où je l’ai rencontré, c’était à la Fashion Week. J’étais censé le rencontrer au studio. Quand il est arrivé, nous sommes entrés dans l’ascenseur et il nous a dit : « Tu ne vas pas pousser le bouton de l’étage? » Je lui ai répondu : « Je ne sais pas quel étage c’est, c’est mon premier jour ». Alors il se met à râler : « Tu veux dire que tu n’as pas appelé pour savoir où je suis censé aller ? J’ai dit « non ».




Alors il m’a fait la leçon, et je lui ai dit: ‘Écoute mon frère, on peut faire ça de trois façons. Premièrement, tu pourrais me dire sur quel bouton appuyer, et comme ça je le saurais. Deuxièmement, tu pourrais appuyer sur le bouton, et je verrais sur lequel tu appuies pour que je le sache. Ou troisièmement, tu peux rester assis ici toute la journée et me dire à quel point ton temps est important et nous n’irons nulle part’. Il a choisi la première option. »

 

Bien que Steve reconnaisse que Kanye était le client le plus travailleur qu’il a eu, il dit aussi qu’il était « le plus nécessiteux et le plus d’humeur changeante » et qu’il « donnait les plus petits pourboires ».

« Il voulait que je reste 10 pas derrière lui lorsqu’on marchait en ville. Donc évidemment, si quelqu’un venait et lui faisait quelque chose, le temps que j’essaie de courir et de l’empêcher, ce serait trop tard. »




Il insiste également sur le fait que Kanye et sa femme, Kim Kardashian, previennent les paparazzis:

« C’est impossible que les paparazzi ne soient pas appelés d’emblée. Il n’y a pas moyen qu’à chaque fois qu’ils partent, tous ces gens le sachent. Il y a certainement quelqu’un qui appelle à l’avance. C’est juste mon opinion… Je dis juste que c’est une coïncidence que, où que nous soyons, ils soient toujours là. Peut-être qu’ils sont simplement meilleurs que je ne le pense. »