‘The Light’ est sorti en 2000 et est tiré de l’album Like Water For Chocolate. Ce morceau est incontestablement l’un des plus connus de Common. Ici, il dédie ce titre à Erykah Badu de laquelle il s’est séparé deux ans plus tard.






Common considère sa relation avec Erykah Badu comme son véritable premier amour sincère et authentique. Il la perçoit comme sa reine, et décide de lui écrire une lettre où il lui confie l’amour infini qu’il lui porte :

Je n’ai jamais connu un amour comme celui ci
Ca doit être important pour que j’écrive ceci
Ma reine, je ne t’ai plus vue depuis un moment
J’ai écrit cette lettre et ai finalement décidé de l’envoyer
Signée, fermée, livrée, pour que nous puissions grandir ensemble
L’amour n’a aucune limite, dépensons le doucement ensemble

Ici, il remet en question ses comportements passés auprès des filles qu’il a connu lorsqu’il remarque certains agir de la même manière avec Erykah. Il prend le recul nécessaire afin de mûrir laissant son évolution en tant qu’homme prendre de l’ampleur :

Je sais que ton cœur est altéré à cause de ces tombeurs
Je ne vais pas les attaquer, car je l’ai aussi fait

Grâce à cette relation, Common grandit et apprend à aimer une femme correctement et de manière respectueuse, contrairement à certains qui évoluent dans un amour similaire, mais qui succombent aux tentations extérieures. Il espère être le seul homme responsable de son bonheur mais également de ses souffrances de part son absence provoquant chez elle un manque crucial :

A cause de toi, je manie mes sentiments avec soin
Certains gars reconnaissent la lumière mais n’arrive pas à en gérer l’éclat
Tu sais je ne suis pas du genre à me balader avec un t-shirt assorti au tiens
Si la relation est un effort, je concorderai avec toi
Je veux être celui qui te rendra la plus heureuse et qui te fera le plus mal

Refrain:

Il y a des moments
Où t’as besoin de quelqu’un
Je serai à tes cotés
Il y a une lumière qui brille
Spécialement pour toi et moi

Il souhaite régler leurs désaccords de la meilleure manière qui soit via la communication et la confiance. Erykah représente l’unique personne dont il est amoureux, et ne sent pas le besoin d’employer des surnoms universels et d’appartenances, imposés lors d’une relation :

Il est important que nous communiquions
Réglons le sort de cette union sur le bon ton
Je ne t’appelle jamais ma p*te ou même mon chou
Il y a tellement plus dans un prénom et tellement plus en toi

Ici, Common désespère face à l’incompréhension de beaucoup par rapport aux unions amoureuses entre un homme et une femme. Ils privilégient le sexe comme étant l’acte le plus important d’une relation, primant ainsi sur l’amour et l’épanouissement réciproque :

Peu de gens comprennent l’union de la femme et de l’homme
Et le sexe et le frissonnement sont les destinations auxquelles ils pensent
Mais ça s’envole une nuit, pour toi dans le ciel j’écris
Car dans ces froides nuits de Chi, tu es ma lumière
Si le Ciel avait une hauteur, tu serais aussi grande
Restons compréhensifs et nous ne tomberons pas
Dans les meilleurs ou les pires moments, j’espère que tu m’appelleras
Je prie donc chaque jour plus que tout

Lors de moments douloureux ou de doutes, Common s’en remet à ses sentiments afin de se recentrer sur l’essentiel. Amis et amoureux depuis des années, il revendique un travail régulier sur soi-même afin d’équilibrer leur couple et pouvoir avancer ensemble de manière saine et constructive pour créer une famille stable :

Nous resterons amis alors que nous commençons à poser cette base pour une famille
L’amour n’est pas simple, pourquoi cela ne vaudrait-il pas la peine de travailler là dessus chaque année ?
Je suis reconnaissant que nous nous connaissions depuis un certain temps
On n’a pas besoin d’une journée entière pour reconnaître le soleil

Leurs deux univers musicaux se mêlent parfaitement, chacun apporte une directive artistique bienveillante à la carrière de l’autre :

C’est assez rafraichissant que tu écoutes plus de Hip-Hop
En plus ton style éclate quand c’est le moment pour
Pensant que t’es fraiche
Suggérant des instrus sur lesquelles je devrais rapper

Un énième extrait montrant tout l’amour et l’affection que Common a pour Erykah :

A certains moments quand je suis perdu j’essaie de te trouver
Tu sais me laisser de l’espace quand il le faut
Le dictionnaire de mon cœur te définit, c’est l’amour et le bonheur
Sincèrement c’est dur d’essayer de pratiquer l’abstinence
L’instant où nous avons fait l’amour, c’était vraiment bien
Ca a du être à moi à venir et ça me fait encore me sentir bien
Je sais que le sexe ne te fera pas rester
Mais en tant que mon égal, c’est la façon dont je dois te traiter
En tant que mon reflet dans la lumière, je vais te diriger
Et peu importe ce qui est bon je te le donnerai
Je te dirai le reste quand je te verrai




Considéré comme un succès notoire, ‘The Light’ s’éloigne des représentations misogynes abondantes dans le hip-hop en proposant un morceau soft et universel permettant à quiconque de s’identifier. On notera également l’incroyable performance de J. Dilla en tant que producteur, rendant l’instrumental intemporelle et unique.

 

De quoi ça parle? est la nouvelle section d’Adramatic Hip-Hop dans laquelle vous retrouverez quotidiennement une analyse textuelle détaillée d’un son ainsi que la traduction de ses passages clés afin d’en extraire l’histoire qu’il raconte.