Le 1er octobre 2001, The Game, qui jouait à John Madden, s’est fait tirer dessus 5 fois par des gars qui s’étaient fait passer pour des acheteurs de drogue. Il a pu appeler l’ambulance et est tombé dans le coma pendant trois jours. C’est lors de sa période de rétablissement qu’il a décidé de devenir rappeur. Moins de deux ans et demi plus tard, il sortait The Documentary. Il en parle d’ailleurs dans Dreams, qui reste pour moi sa meilleure chanson.

 

Voici la traduction d’une interview de The Game qui relate cette histoire au dénouement miraculeux:

« Je me suis fait toucher partout, j’ai des blessures par balles sur tout mon corps. Sur ma poitrine, sous mon bras, ma jambe. Je jouais à Madden une nuit, j’ai entendu frapper à la porte et j’ai regardé à travers le judas et j’ai vu ce gars bizarre qui n’avait pas l’air dangereux. Et j’ai vu personne d’autre donc j’ai ouvert et il y a eu trois gars qui sont entrés. J’avais mon Glock sur la table, ils avaient des fusils automatiques, je me suis rué sur la table pour essayer d’attraper le Glock, mais l’un d’eux l’a atteint avant moi donc on s’est battu, dès que j’ai commencé à relâcher sa main il a commencé à tirer, je me suis fait toucher à la poitrine et au bras mais je ne savais pas que j’avais été touché. J’avais entendu les coups de feu mais je n’étais pas mort donc je me disais que je n’avais peut-être pas été touché. J’ai couru dans le couloir et j’ai entendu 2-3 coups de feu, je suis tombé sur le sol et ce qui me paraissait des heures n’étaient en fait que 10 minutes. Je suppose qu’ils ont cru qu’ils m’avaient tué donc ils sont partis. J’ai repris connaissance et je suis allé à la salle de bain et à un moment le sang a commencé à gicler sur tout le miroir et je me suis évanoui. »





The Game, secouru, restera dans le coma pendant 3 jours:

« Quelques jours plus tard quand je me suis réveillé, la police est venue pour me demander qui m’avait tiré dessus. Je leur disais que je me souvenais pas d’à quoi ils ressemblaient. On vit avec la règle de ne pas balancer donc je suivais la règle. Je me suis habillé, un pote est venu me chercher et je suis parti avec toutes les blessures, je suis plus revenu à l’hôpital. »

Suivez-nous sur Twitter