Alors qu’il était pratiquement inconnu à l’époque, Jim Jones explique comment il a découvert The Game et le mensonge qu’on lui a dit pour le pousser à enregistrer avec lui Certified Gangstas dont l’instru rappelle celle de Boyz N The Hood:

« La première fois que j’ai entendu parler de Game on m’avait dit qu’il était le fils de Eazy-E. J’étais de la east et il était de la west et il s’appelait Game et il avait des tatouages avec Eazy-E dessus, et donc j’ai dit: « Allez me le chercher ». Je l’ai eu au téléphone, je l’ai fait venir à New York, je l’ai fait venir en studio.

Il n’était pas encore signé sur un label, ils ne savaient pas quoi faire de lui à Interscope, et c’est pour ça qu’ils l’ont signé sur G-Unit, afin de lui donner un genre de validité.

Je me rappelle de tout, il me disait « Yo, ils sont sur le point de me signer sur G-Unit, et dès qu’ils me signeront et que je serai Disque de Platine, je ferai ce que 50 a fait à Ja. »

Je lui ai demandé: « T’es sûr de vouloir faire ça? »

Il m’a répondu: « Raf frère ».

Je me disais qu’il était dingue. »



En 2005, Dubcnn interviewait Lil Eazy E et on lui avait demandé si c’était grâce à The Game que sa carrière avait démarré:

« Comment est-ce que j’ai pu être présenté dans le Hip-Hop par Game alors que Game a été présenté dans le Hip-Hop en représentant mon père? Ca serait assez difficile. La rue ne sait pas ça, mais Game se promenait dans Compton en essayant de dire qu’il était le fils d’Eazy-E et d’exploiter New York City en leur disant qu’il était membre de la famille d’Eazy-E. »

Certified Gangstas:




Suivez-nous sur Twitter