50 Cent et The Game se sont toujours rejetés la responsabilité de leur beef l’un sur l’autre, mais dans une récente interview accordée à Talib Kweli, le rappeur de Compton a révélé le fond de sa pensée et pense que 50 Cent a mal pris le dévouement de Dr Dre sur The Documentary qui de facto, lui a fait délaisser son travail sur The Massacre:

« Je vais te dire quelque chose que beaucoup de gens ne savent pas: on a enregistré Hate It Or Love It dans l’ancienne villa de Mike Tyson qui appartenait à 50. Lorsqu’on l’a fait, 50 avait déjà pris ses distances par rapport à moi. Il a fait la chanson, mais il s’éloignait déjà du duo The Game / 50 Cent. Je le reproche à Dr Dre; Dr Dre a passé trop de temps à parfaire The Documentary, et il n’a pas passé le quatrième trimestre (de 2004) à travailler avec 50 sur The Massacre. The Massacre s’est quand même bien vendu (The Documentary s’est écoulé à 586k en première semaine contre tout de même 1,15M pour The Massacre), mais 50 trouvait que Dre aurait du travailler sur ça et puis terminer mon album, vu que 50 avait consacré du temps pour moi. »



« Je pense que dans un monde parfait, Dre aurait du se concentrer sur 50 et ensuite The Documentary. Mais The Documentary allait sortir donc personne ne voulait passer du temps sur autre chose. Pendant ce temps, tout le monde pensait que 50 savait ce qu’il faisait. Donc a commencé à prendre nos distances lorsqu’on enregistrait Hate It Or Love It. C’était l’une des nuits où on n’a pas vraiment parlé. On a fait ce qu’on a fait, et on en a fait un son incroyable. Je suis retourné à l’hôtel W à Times Square et lui est resté chez lui. La fois d’après où on s’est vu c’était lors de notre fusillade à HOT 97.« 

Et lorsqu’on rajoute qu’au départ, les instrus de The Documentary étaient censées être pour 50 Cent qui avait déjà enregistré dessus et qui était pratiquement prêt à le sortir, on comprend mieux la frustration du rappeur du Queens.




A la suite de cette fusillade, les deux protagonistes étaient censés faire la paix mais ce n’était pas du goût de Game qui a clashé 50 Cent et le G-Unit quelques temps plus tard. Dr Dre a alors pris ses distances avec The Game et l’a viré d’Aftermath, ce qui n’a pas empêché le rappeur de lui rendre un hommage émouvant sur la chanson Doctor’s Advocate extraite de l’album du même nom sorti 1 an et demi plus tard et donc voici des passages traduits:

« Dre, I ain’t mean to turn my back on you / But I’m a man, and sometimes a man, do what he gotta do »

« Dre, Je ne voulais pas te tourner le dos / Mais je suis un homme, et parfois un homme doit faire ce qu’il doit faire »

 

« So I owe you my life, when I betrayed you / I tried to think of what the fuck, Eminem might do / If every nigga hated him, for the Black Bitch track / And niggas stopped bumpin’ Dre after Dee Barnes got slapped »

« Je te dois ma vie, quand je t’ai trahi, j’ai essayé de réfléchir à comment Eminem aurait fait / Si chaque négro l’avait détesté pour la chanson sur la p*te noire / Et que les négros arrêtaient d’écouter Dre après que Dee Barnes se soit faite frapper »




« I never said Thank You, and I took for granted / You let me in your house, and made me a part of your family »

« Je ne t’ai jamais remercié et j’ai pris tout ça pour acquis / Tu m’as laissé entrer chez toi et tu m’as considéré comme un membre de ta famille »

 

« And even though sometimes I run loose / You still my homeboy Doc, I’d take a bullet for you »

« Et même si parfois je ne me contrôle pas / T’es toujours mon pote Doc, je prendrais une balle pour toi »