The Game a tenté d’obtenir plus d’argent que prévu de la part d’un promoteur de concerts et n’a pas voulu respecter ses engagements, il doit maintenant lui payer plus d’un demi million de dollars.

Un juge a décidé que le rappeur de Compton devait à un promoteur australien 478.119,73 dollars de dommages et intérêts, plus 78.508,08 dollars d’intérêts et de frais de justice pour une tournée de sept de concerts qu’il était censé faire en Australie en 2017 mais pour laquelle il ne s’est jamais produit.

Selon les communications entre l’équipe de The Game et le promoteur – qui ont toutes été faites par texto ou Whatsapp, par opposition aux contrats traditionnels – Game avait initialement accepté de se produire pour 32.100 $ par concert.

Mais ensuite, après que les places pour les concerts ont toutes été vendues, permettant ainsi au promoteur de se faire une énorme marge, Game a essayé de négocier le prix de base en demandant 51.340 $ par concert plus 19.250 $ de frais pour des showcases. Il a également essayé d’obtenir du promoteur qu’il verse 3,21 millions de dollars pour le tournage d’un documentaire sur la tournée.

 

Le promoteur a évidemment refusé et Game a alors choisi de ne pas respecter ses engagements, forçant l’annulation de sa tournée qui affichait complet et pour laquelle il aurait donc pu empocher 224.700 $ au total.

Le juge a estimé que Game et son équipe avaient agi de mauvaise foi dans leurs négociations.

Ce n’est pas la première fois que The Game rencontre des problèmes avec l’Australie. En 2016 il avait été expulsé du territoire car il avait obtenu le mauvais visa après avoir confondu le pays avec… la Nouvelle Zélande.

 

 

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube