Tekashi 6ix9ine a accordé au New York Times sa première interview depuis sa sortie de prison. Le rappeur a utilisé la plateforme du journal pour évoquer son passé criminel et expliquer comment lui et Tupac partagent une histoire similaire.


Le journaliste du New York Times Joe Coscarelli a interrogé 6ix9ine sur son affaire de pédophilie de 2015, dans laquelle le rappeur a plaidé coupable d’avoir utilisé une jeune fille de 13 ans pour des actes sexuels devant une caméra. Coscarelli a demandé à 6ix9ine s’il estimait mériter la célébrité qu’il a obtenue malgré son passé criminel.

« Tupac Shakur a été reconnu coupable de viol. Tupac Shakur est-il aimé ou détesté ? Aimé ! Quelle est la différence entre moi et Tupac Shakur ? Je n’ai jamais été accusé de viol – jamais. Il n’y a aucune différence entre moi et Tupac Shakur. »


6ix9ine affirme dans l’interview que Tupac et lui ont tous deux créé une musique qui « luttait contre leurs démons ».

Tekashi a également donné au NYT les détails de sa décision de coopérer avec les autorités fédérales après avoir risqué des décennies en prison.

« Je savais que les fédéraux me surveillaient, s’assurant que personne ne vienne me faire du mal, mais je ne savais pas pourquoi c’était encore le cas – j’avais assez peur. J’en avais marre. Le dimanche, je suis descendu et j’ai dit: ‘Je dois parler à votre patron. Je suis prêt à balancer maintenant.’ « 


6ix9ine dit qu’il a accepté de coopérer avec les fédéraux après une série d’infractions commises par son ancien gang des Nine Trey Bloods, notamment son enlèvement, ses relations sexuelles avec sa petite amie d’alors et le vol de l’argent qu’il gagnait grâce à ses concerts.