Six nouvelles victimes présumées de T.I. et de Tiny Harris se sont faites connaitre, dont une stagiaire de 17 ans et une militaire.

Les problèmes légaux continuent de s’aggraver pour le couple. Ce qui a débuté en tant qu’allégation de Sabrina Peterson s’est développée en un torrent d’allégations d’agressions sexuelles et de viols contre le couple. Peterson a d’abord accusé le rappeur d’avoir tenu un pistolet sur sa tête, une allégation que T.I. a démentie. Après s’être engagée dans un va-et-vient, Peterson a refait surface avec un certain nombre de femmes qui ont affirmé avoir été victimes à la fois de T.I. et de Tiny, beaucoup d’entre elles partageant des témoignages de détention à l’encontre de leur volonté, de consommation de drogue et/ou d’agression sexuelle.

T.I. et Tameka « Tiny » Harris ont émis des déclarations par le biais de leur avocat, niant avec véhémence les accusations, mais il apparaît que de nombreuses victimes ont acquis une assistance juridique. Dans un article publié par le Daily Mail lundi, six autres femmes ont déclaré avoir été victimes d’agressions sexuelles, s’ajoutant ainsi à la douzaine d’autres.

La rédaction a communiqué des informations sur quelques-unes des accusatrices, déclarant qu’une des personnes est une militaire, une autre est une lycéenne de 17 ans qui aurait fait un stage dans l’un des studios de T.I., et une strip-teaseuse. La stagiaire de T.I. a maintenant 22 ans et affirme qu’elle a été droguée et violée dans un car de tournée. La militaire a déclaré avoir rencontré le couple en boite et être retournée à leur hôtel où elle aurait ingurgité une gorgée de la boisson de Tiny et se serait sentie étourdie. Elle affirme qu’ils ont pris une douche ensemble et avant de s’évanouir, T.I. lui aurait dit qu’il désirait mettre son pied à l’intérieur de son vagin. La femme dit que lorsqu’elle s’est réveillée, elle s’est sentie irritée.

 

Le procureur Tyrone Blackburn a écrit une lettre aux autorités de Californie et de Géorgie avec pour objectif d’ouvrir une enquête officielle. Avec ces nouvelles allégations, il a rédigé une nouvelle lettre:

« Ces femmes ne se connaissent pas et, sans que je ne les ai guidées, elles racontent des événements sinistrement similaires d’abus sexuels, de consommation forcée de narcotiques illégaux, d’enlèvement, de menaces terroristes et de fausses séquestrations. »

Il a également ajouter que les accusatrices ne cherchent pas à obtenir un dédommagement financier.

T.I. et Tiny nient toute accusation de contrainte ou de coercition à l’égard de quiconque dans le but de faire quelque chose qu’elle ne voulait pas faire.

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube