Une énorme controverse est née lors du festival Rolling Loud qui s’est tenu ce week-end lors du set de DaBaby.

Entre deux chansons, le rappeur a tenté de jauger l’ambiance parmi ses fans. Mais ce faisant, il a dénigré les malades du Sida: « Si vous ne vous êtes pas présentés aujourd’hui avec le VIH, le Sida ou l’une de ces maladies sexuellement transmissibles mortelles qui vous font mourir en deux ou trois semaines, alors mettez votre téléphone portable en l’air », a-t-il déclaré.

Il a ensuite aggravé la situation en faisant une déclaration homophobe. « Les gars, si vous ne sucez pas la bite d’un n*gro dans le parking, mettez votre téléphone portable en l’air. »

DaBaby s’est alors fait beaucoup critiquer, autant sur son homophobie que sur son manque de connaissance sur le SIDA:

 

« Et si ce que DaBaby a dit n’était pas encore assez bête… A quel point est-il passé pour un personne ignorante et non instruite en disant que les gens avec le vih/sida allaient mourir en 2-3 semaines?! »

 

 

« Ca veut dire beaucoup que ce soit CA qui était dans ta tête lorsque tu donnais un concert devant des milliers de personnes. »

 

« DaBaby donne un concert devant des milliers de gens et pense agressivement aux hommes gays suçant des queues dans les parkings, pourquoi exactement? J’ai tellement de questions. »

 

« DaBaby étant homophobe et parlant du VIH/SIDA pendant qu’il se trouve sur scène devant des milliers de personnes en pleine pandémie mondiale est une contradiction magnifique. »

 

« DaBaby: Avoir le VIH/SIDA te tuera en 2-3 semaines.

Toutes les personnes vivant actuellement avec le VIH, les scientifiques, compagnies pharmaceutiques, etc: »

 

La défense de DaBaby

DaBaby a répondu à la colère des internautes, mais au lieu de présenter ses excuses, il s’est lancé dans une tirade défensive, disant aux observateurs « ce ne sont pas vos affaires » sur sa Story Instagram.

 

Dans son « explication », il insiste sur le fait que ses mots ont été sortis de leur contexte et « déformés ». Le plus important pour lui, c’est que « le concert est pour les n*gros qui ont payé et pris le temps de venir apprécier le concert. » Il réitère ses paroles originales et affirme que « toutes les lumières se sont allumées… parce que même mes fans gays n’ont pas le SIDA » et qu’ils « ne sont pas de vilains n*gros ou des junkies ».

 

T.I. à la rescousse de DaBaby

T.I. a tenu prendre la défense de DaBaby en mettant en avant la liberté d’expression:

« Si Lil Nas X peut faire son truc en paix… alors DaBaby devrait le faire aussi », a écrit T.I. dans la section des commentaires, en incluant un emoji d’un homme haussant les épaules. Il a terminé son commentaire par le hashtag #égalité.

 

Mais le rappeur s’est aussi fait critiquer:

« Vous confondez tous la liberté d’expression avec le respect. Ce n’est pas parce que vous avez le droit de dire quelque chose que vous devez le faire. Ayez un peu de respect pour les gens et parlez de positivité, pas de négativité. C’est aussi simple que ça. »

 

 

« Ce n’est littéralement pas la même chose, l’un est sans complexe et ne blesse personne dans le processus et l’autre crache de la haine. Cette comparaison que vous continuez à essayer de faire entre les deux artistes n’est pas ce que vous pensez. »

 

Face au tollé provoqué, T.I. s’est expliqué dans une vidéo en se défendant d’être homophobe:

« Rien au monde ne me fera détester quelqu’un juste parce qu’il fait quelque chose de différent de moi dans la chambre à coucher. Ce ne sont pas mes affaires. Ce ne sont pas mes affaires. Zéro. Je me fous de ce que vous faites. J’ai beaucoup de respect pour des mecs comme Lil Nas X et des mecs comme Frank Ocean. Des mecs qui vont de l’avant et vivent leur vérité. Honnêtes avec eux-mêmes. Vous comprenez ? Il y a beaucoup de gars qui cachent leur vérité. »

 

« Vous ne pouvez rendre personne homophobe. Ce n’est pas parce que je suis fier de ce que je suis que je déteste ce que vous êtes, point final. Il n’y a pas moyen de mélanger ou de déformer cela. Il n’y a pas de haine. Il n’y a pas de haine là-dedans mon pote. »

 

Il a ensuite comparé les clips vidéos de Lil Nas X et ses performances lors de remises de prix à la vidéo de Cardi B et Megan Thee Stallion qui a fait la une des journaux pour leur collaboration « WAP ».

« Par exemple, les trucs de Lil Nas X, les performances et les vidéos. Mec, j’ai beaucoup de respect pour le frère parce que comme je l’ai dit, il a eu le courage de vivre sa vérité, mais ce truc n’est pas pour moi. Ce n’est tout simplement pas pour moi. Je n’ai pas à regarder ça… Et je ne veux pas que mes enfants le voient non plus, parce que leur esprit n’est pas assez développé pour s’adapter à ce genre d’expériences et à ce genre de présentations visuelles, et savoir comment le trier dans leur perception, tu piges ? »

 

T.I. a ajouté: « Et je ressens la même chose à propos du clip ‘WAP’. J’aime un peu mieux la vidéo ‘WAP’, mais je ressens toujours la même chose. C’est la même chose, la même chose. Mais si tu dois avoir le clip de « WAP », tu dois avoir le clip de Lil Nas X. Et si tu as le clip de Lil Nas X et qu’il vit sa vérité, tu dois avoir des gens comme DaBaby qui diront leur vérité, et il n’y a rien de mal à cela. »

 

Regardez la vidéo de T.I. ci-dessous:

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube