Stic.Man (Dead Prez): « Le Hip-Hop a perdu son coeur et est devenu un outil de sa propre oppression »

Ardent défenseur de la culture hip-hop, stic.man du groupe légendaire dead prez a posté un long message sur Instagram dans le but de tirer la sonnette d’alarme sur l’état du hip-hop qui se désagrège d’année en année:

« Dans le hip-hop, nous semblons être accros à la glorification, au soutien, à la perpétuation et à la célébration de la négativité. Nous soutenons et célébrons la misogynie, la haine de soi, le fratricide, l’homicide et le génocide, et nous le faisons avec arrogance pratiquement partout dans les médias sociaux, à la télé et à la radio. Les rappeurs sont devenus des bouffons de la culture, crachant des absurdités de manière tape-à-l’œil et accrocheuse pour avoir la chance d’être célèbre et de gagner de l’argent. Toutes les grandes chaînes de radio les amplifient. Hommes et femmes acceptent et participent à l’atmosphère négative. Tout cela au nom de l’argent, de la notoriété et de la glorification des clichés de la rue. Nous avons vu le même cycle engendrer la mort et causer du tort de nombreuses façons, encore et encore et encore. Vos rappeurs préférés ne s’exprimeront que lorsque la vie d’un autre rappeur sera écourtée en raison des mêmes mentalités absurdes que celles que la majorité de leur propre musique perpétue. Et on ignore rien de tout ça aujourd’hui, c’est donc un choix.




Et ceux d’entre nous qui continuent à soutenir tout ça alimentent les flammes de la folie. Bien sûr que nous sommes heureux de voir les jeunes arriver à gagner de l’argent et d’être en mesure de faire bouger les chose. Mais trop souvent, tout ce potentiel s’épuise à cause de l’atmosphère qui entoure le succès. Je sais que des hommes solides comme Malcolm X et d’autres ont également été tués pour leur voix, mais à notre époque, nous avons complètement vendu notre culture pour la popularité et nous sommes devenus un outil de notre propre oppression. Tout le monde veut se comporter de manière cool et parler salement et pas assez sont prêts à incarner de vraies valeurs et à représenter quelque chose d’utile pour nos communautés. Pour moi, le hip-hop a perdu son véritable cœur et l’a échangé contre de mauvaises valeurs, de la négativité et de l’argent. Si nous voulons un monde et une vie meilleurs pour notre communauté, nos familles et nos enfants, nous devons être d’accord de laisser de côté cette connerie autodestructrice, ignorante et faible.
#RIP à toutes les conneries et vivons comme des VRAIS POUR DE VRAIES RAISONS DANS DE VRAIES VOIES POUR CE QUI EST VRAIMENT IMPORTANT. »

Pour plus d’articles, traductions de chansons sur le Hip-Hop Conscient & Positif, rejoignez la page Hip-Hop Conscient et Positif

 

Sofiane Jensen
Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube

Stay Connected

610,238FansLike