Au cours du dernier mois, Kanye West n’a cessé de faire la une des journaux. Le rappeur a réintégré les médias sociaux, a publiquement désavoué sa femme, a annoncé un album portant le nom de sa mère qui a déjà été retardé, et enfin, a lancé une campagne présidentielle. Dans le passé, le rappeur a été un partisan convaincu de Donald Trump, mais il a déclaré qu’il se distanciait du Parti républicain pour se présenter lui même dans la course pour la présidentielle. Malgré s’être dit indépendant, West travaillerait en étroite collaboration avec plusieurs membres du Parti Républicain.


Un rapport récent de The Intelligencer montre que West a des liens de campagne avec des membres du Parti républicain alors qu’il tente de faire figurer son nom sur les bulletins de vote dans plusieurs États avant les élections de novembre. Selon ce rapport, un des électeurs de West dans l’État du Vermont ainsi que le point de contact de sa campagne en Arkansas sont des membres connus du Parti républicain.


Chuck Wilton, qui sera l’un des électeurs de West dans le Vermont, a également été élu en mai par le parti républicain du Vermont pour servir de délégué à la convention nationale républicaine de cette année. Interrogé par The Intelligencer, Wilton a déclaré qu’il avait été lié à Kanye par des « contacts politiques » et a indiqué que West se situe également au « centre droit » de l’éventail politique. Quant au deuxième contact républicain de sa campagne, West a invité Gregg Keller à être son point de contact en Arkansas. Keller a déjà travaillé sur la campagne pour d’autres membres du parti républicain comme Mitt Romney et a aidé West à faire figurer son nom sur le bulletin de vote de l’Arkansas.


Si West réussissait à faire inscrire son nom sur le bulletin de vote dans d’autres États, le rappeur aurait encore un certain nombre d’obstacles à franchir avant de poursuivre sa participation à la course. West doit encore détenir 270 votes électoraux pour participer aux débats présidentiels et obtenir un soutien de 15 % dans les sondages. Jusqu’à présent, Kanye n’atteint pas ces 15 %, puisque ses résultats de juillet n’ont enregistré qu’un soutien de 2 %.