RZA a refusé que Leonardo DiCaprio participe à un biopic sur le Wu-Tang Clan

Raekwon raconte avoir été blessé par le refus de RZA de laisser Leonardo DiCaprio participer au biopic sur le Wu-Tang Clan.

L’histoire de l’origine du Wu-Tang Clan est actuellement racontée à la télévision sur la chaîne Hulu avec « Wu-Tang : An American Saga ». La série a d’ailleurs récemment été renouvelée pour une troisième et dernière saison. Mais l’influent groupe de hip-hop aurait pu faire l’objet d’un film biographique produit par Leonardo DiCaprio.

 

Raekwon revient sur cet épisode

Dans un nouvel extrait de ses mémoires « From Staircase To Stage : The Story Of Raekwon And Wu-Tang Clan« , qui vient d’être publié, Raekwon se souvient qu’il a été inspiré par le succès du film Straight Outta Compton de N.W.A. et qu’il voulait faire un film avec DiCaprio. Malheureusement, RZA l’en a empêché parce qu’il souhaitait une série télévisée de plusieurs saisons.

 

Raekwon dit qu’il a été présenté à DiCaprio, un grand fan du Wu-Tang, par Q-Tip de A Tribe Called Quest. Ils ont rencontré l’acteur « et sa petite amie de l’époque à Brooklyn dans une vieille pizzeria au style mafieux que Leo adore près de Sunset Park ».

« Nous avons passé un bon moment, à manger des pizzas, à raconter des histoires, à rire et tout », poursuit Raekwon. « Puis nous avons commencé à parler de la possibilité d’un film sur le Wu-Tang. Et j’ai dit à Leo que j’adorerais le voir jouer un rôle dedans, peu importe lequel. Il a parlé de sa société de production et de tous les réalisateurs qui, selon lui, pourraient faire du bon travail. C’était des grands noms et des gens avec qui il avait travaillés. »

 

RZA pensait déjà à la série

Mais même après que Raekwon et RZA ont assisté à plusieurs réunions avec la société de production de DiCaprio, RZA a fini par mettre fin à l’affaire. « L’énergie de RZA était totalement différente », écrit Raekwon.

 

Il raconte ensuite leur dernière réunion avec la société de production. « Il n’a presque rien dit et semblait se contenter de suivre le déroulement des opérations, rien de plus. Je savais qu’il n’allait pas accepter de le faire, et mon instinct m’a dit pourquoi. Je pense qu’il était déjà en grandes discussions avec une société de production pour la série. Et que ça durait depuis un bout de temps, même si aucun d’entre nous n’avait donné son accord. »

« Cette connerie m’a blessé parce qu’elle m’a prouvé qu’il m’avait déjà écarté avant que je ne commence », poursuit Raekwon. « Il ne pensait pas que je pouvais apporter ce genre de puissance à la table. Mais je les avais amenés là, tous prêts à le faire. Ils étaient excités et connectés. Donc d’un claquement de doigt, ils auraient pu faire décoller le projet pour de bon. »

 

Sofiane Jensen
Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube

Stay Connected

610,238FansLike