Signé entre 2000 et 2003 sur Aftermath, Rakim est revenu sur cette courte période lors de laquelle il n’aura finalement sorti aucun album.

Il raconte tout d’abord qu’il n’a eu qu’une prod de Dre: (je suppose qu’il parle d’After You Die)

« Je pense que Dre a fait une instru (pour mon album), mais son crew avait 10-12 prods pour moi. »

 

Il explique ensuite ce qui a été difficile dans son travail avec Dre, et ce qui a au final a mis fin à leur relation artistique:

« Ca a été d’essayer de m’adapter à ce que Dre voulait faire, mais en même temps rester fidèle à mes racines et de faire savoir à Dre qui j’étais. C’était assez embarrassant qu’on n’ait pas pu être d’accord. Dre a une formule qui fonctionne pour lui, c’est le gangsta rap. J’ai du lui dire ‘Allé Dre, je suis passé par là, j’ai fait ça et je ne crois pas que les gens veuillent écouter Rakim revenir à la rue’. »




« J’essayais juste de garder mon identité. Mais tu sais, tu vas en Californie pour essayer de faire évoluer ta carrière. Donc j’essayais de me conformer et de ne pas être difficile, genre comme une diva. J’ai un certain style de musique sur laquelle j’aime écrire, j’ai ma façon de faire les choses mais j’ai quand même essayé de me conformer afin de faire savoir aux gens que j’étais prêt à travailler. »