R Kelly qui est actuellement en prison au Metropolitan Correctional Center de Chicago dans l’attente de son procès pour agressions sexuelles sur mineures a été victime d’une agression.


Selon des sources provenant des gardiens de prison, le chanteur était assis sur son lit lorsqu’un autre détenu est entré dans sa cellule et a commencé à frapper Kelly. D’après ces mêmes sources, le détenu a été attaqué parce qu’il était en colère contre le fait que le centre de détention ait été fermé à plusieurs reprises, en grande partie à cause des manifestants de Kelly devant la prison, empêchant ainsi les détenus de recevoir des visites de leurs proches.


La bagarre n’a pas duré longtemps, et à l’heure actuelle on ne sait pas si un autre détenu ou des gardiens l’ont interrompue. Kelly a été examiné par un médecin qui a déterminé que le chanteur allait bien, aucune fracture ni blessure grave à déplorer.

Un porte-parole du Bureau fédéral des prisons a déclaré à qu’il ne pouvait pas commenter les conditions de détention ou le statut médical d’un détenu pour des raisons de confidentialité et de sécurité.

En 2019, lorsque Kelly s’est livré de lui même à la prison du comté de Cook, les 6100 détenus de l’établissement ont dû rester assis à chaque fois que Kelly s’y rendait.