‘When The Gun Draws’ est sorti en 2007 et est tiré de l’album Desire de Pharoahe Monch. Dans ce morceau, il se met à la place d’une balle de pistolet afin de non seulement montrer la violence et les drames qu’elle peut causer, mais également de soulever le débat sur qui est responsable en cas de fusillade: la balle ou le tireur?

Tom Mauser est un écrivain qui combat le port d’arme en Amérique, suite au drame que sa fille a vécu. Rachel Scott (sa fille) a été abattue par balle en 1999 à l’âge de 17 ans :

Quelque chose ne va pas dans ce pays
Lorsqu’un enfant peut s’emparer d’une arme – s’emparer d’une arme si facilement
Et tirer une balle
Au milieu du visage d’un enfant, comme ma fille l’a vécu
C’est que quelque chose ne va pas




Mr Porter, qui est également derrière la prod de la chanson, place rapidement le contexte en se mettant dans la peau d’une balle prête à être enclenchée :

D’abord, l’arme est dégainée et tu sais que quelque chose se passe
Puis l’obscurité tombe et, oh, ton cœur bat rapidement
Sois prêt parce que la guerre arrive
Tu ne peux pas avoir peur maintenant, quand la rue t’appelle

Monch se personnifie en tant que balle. Il explique le but de son utilisation et soulève un point : ce n’est pas la balle la responsable lors de tueries mais plutôt l’homme qui presse la détente :

Bonsoir, je m’appelle M. Balle
Je réponds à l’index quand vous le tirez
La détente, alors prenez note
Qu’il s’agisse de violence domestique ou de trafic de coke
Ca me donne envie de changer la matière cérébrale en flocons d’avoine
Et quand je tue des enfants, c’est à moi qu’on le reproche
Mais qui leur a ordonné de me tirer sur eux?

La balle transperce instantanément et facilement la peau de ses victimes en faisant de lourds dégâts :

J’entre à l’intérieur et je rénove
La chair, l’os, je n’ai aucune difficulté à pénétrer
Et cela peut arriver si rapidement
Un faux mouvement pourrait me remuer

Si les balles coûtaient plus chères, est-ce que les homicides diminueraient ?

La nouvelle méthode de meurtre serait-elle l’incendie criminel ou les bombes
Si le coût d’une seule balle était plus élevé que celui de l’arme à feu ?
Étrange tout ça, lorsque toutes les sorties sont définitives

Ici, Pharoahe évoque le meurtre de Martin Luther King et celui de John.F Kennedy, tous les deux assassinés par balles :

Mon attitude est froide et insensible
J’ai tué des rois au Tennessee, des présidents à Dallas






Incontrôlable, la balle n’a pas d’empathie. Si elle n’a pas renoncé à abattre Tupac et Biggie, alors elle n’épargnera aucun individu :

Se peut-il que tout cela ait été si simple
Mais que cela reste si douloureux à raviver ?
Je passe par ta ville, je suis chaud
Que tu fasses la fête ou non, que tu sois Biggie ou Pac

Pharoahe Monch pointe du doigt la violence du ghetto à travers une balle de pistolet.

 

De quoi ça parle? est la section d’Adramatic Hip-Hop dans laquelle vous retrouverez régulièrement une analyse textuelle détaillée d’un son ainsi que la traduction de ses passages clés afin d’en extraire l’histoire qu’il raconte.