Quand P Diddy s’est bagarré avec J Cole, Kendrick Lamar et Drake à cause de deux chansons

Les histoires derrière les bagarres entre P Diddy et J Cole, Kendrick Lamar et Drake.

Qu’on l’aime ou pas, P Diddy est une figure emblématique du hip-hop. Dans le game depuis trois décennies, il a toujours veillé à ce que son image soit respectée et n’a jamais voulu laisser qui que ce soit le discréditer ou lui causer du tort. Si il n’a jamais donné une image de quelqu’un de violent, il a tout de même sorti les poings à plusieurs reprises.

Au travers de deux histoires impliquant tout d’abord J Cole et Kendrick Lamar, et puis Drake, découvrez comment P Diddy s’est SugeKnightisé lorsqu’il a eu le sentiment que les artistes précités sont allés un peu trop loin.


J Cole et le couplet de Kendrick Lamar sur Control

En 2013, Kendrick Lamar s’est associé à Big Sean pour la chanson « Control ». Dans son couplet où il n’hésite pas à s’en prendre à la nouvelle génération du hip-hop, le natif de Compton dit également être la progéniture de Tupac. Dans la même ligne, Lamar se déclare le roi de New York. « Je suis la progéniture de Makaveli, je suis le roi de New York / le roi de la côte ; d’une main, je jongle avec les deux ».

Diddy, qui est né et a grandi à Harlem, n’a pas apprécié que Lamar, originaire de Californie, se considère comme le roi de New York. Il a même partagé sur les réseaux sociaux un mème de lui et de Jay-Z en train de rire du couplet de Lamar.

 

 

J Cole défend Kendrick

Suite aux MTV Video Music Awards qui ont eu lieu quelques semaines après le leak de Control, des rumeurs ont commencé à circuler selon lesquelles Diddy aurait eu une altercation physique avec Lamar et Cole. L’incident a eu lieu lors d’une afterparty des VMAs où Diddy (qui était ivre) a croisé le chemin de Lamar et l’a confronté à sa revendication.

Diddy aurait essayé de renverser un verre sur Lamar, et Cole serait intervenu. Leurs deux crews – et Diddy et Cole – ont été pris dans la bagarre qui a suivi.

Après huit ans de silence, Cole a abordé la question sur son album The Off-Season, sorti en 2021. Le titre « Let Go My Hand » évoque sa relation avec Diddy, cette nuit fatidique de 2013, et le silence des deux rappeurs sur l’affaire par la suite.

 

« Je gardais un comportement dur en surface, mais je faisais surtout semblant / Et heureusement, mon bluff marchait plus souvent que le contraire », rappe Cole sur la chanson. « Mais parfois, un gars me provoquait, essayant de me faire passer pour une fraude / Et avec ma réputation en jeu, je me bagarrais juste pour sauver la face. »

« Ma dernière bagarre était avec Puff Daddy, qui l’aurait cru ? », a-t-il poursuivi. « J’ai acheté l’album de ce gars en septième année et je l’ai tellement écouté / Vous auriez pensé que mon rappeur préféré était Puff / À l’époque, je ne savais rien, maintenant j’en sais trop. »

 


 

Drake et l’instru de 0 To 100

Quelques mois après, Diddy remettait ça avec Drake, pour une raison complètement différente.

En décembre 2014, les deux artistes séjournaient tous deux dans le même hôtel à Miami et assistaient à une soirée dans la populaire boîte de nuit LIV. Diddy était assis dans la section VIP tandis que Drake avait sa propre table. Aux premières heures du matin, Diddy a voulu allé « discuter » avec le chanteur canadien..

 

« Diddy a demandé à sa sécurité de se rendre à la table de Drake et de lui faire savoir que Diddy voulait lui parler dehors vers 4 heures du matin », a déclaré une source au New York Daily News. Un témoin qui se trouvait dans la boite a confirmé que Diddy a frappé Drake à trois reprises.

« Drake s’est clairement fait botter le c*l », selon le rédacteur en chef du magazine Bullet, Ray LeMoine, qui se trouvait dans la boite plus tôt ce week-end là et a appris ce qui s’était passé par des amis qui y étaient restés. « J’ai entendu dire qu’ils l’ont emmené à l’hôpital ».

 

Diddy nie avoir frappé Drake

Diddy a évoqué l’incident dans une interview accordée au Breakfast Club en 2015. « Je n’ai pas posé les mains sur Drake et je ne veux aucun problème avec Drake », a déclaré le PDG de Bad Boy Records. « Drake est le gars du moment. C’est tout ce que j’ai à dire. Il fait son travail. Je n’ai rien fait à Drake. Drake est mon ami. »

Diddy a ensuite expliqué qu’il était en colère contre Drake à cause du hit single du rappeur canadien « 0 to 100 / The Catch Up ».

 

 » ‘0 to 100’ était initialement une chanson qui était à moi. Et puis il y a simplement eu un malentendu, parce que nous travaillions avec les mêmes producteurs », a-t-il admis. « Honnêtement, c’était un malentendu. Honnêtement, Drake est en fait mon rappeur préféré, pour ce qui est de l’écriture des chansons et des albums. C’est comme ça depuis quelques années. »

Diddy a évoqué pour la première fois des origines du morceau lors d’un concert en 2014. « J’ai donné ce son à ce gars, et ce gars a volé ce son », a déclaré Diddy avant de jouer le morceau. « Mais au bout du compte, le son est quand même hard ».

 

Diddy voulait utiliser Drake comme ghostwriter

Diddy a finalement dit au Breakfast Club la vérité derrière le morceau.

« Je lui avais envoyé l’instru pour qu’il écrive dessus en tant que ghostwriter. », a-t-il expliqué. « J’ai le sentiment qu’en tant qu’artiste, votre allégeance va aussi au morceau. Faire le meilleur son possible. Et parfois, vous pouvez être dans la pièce avec quelqu’un qui a une meilleure idée que vous et vous devez être ouvert à cela. Regardez Whitney Houston, elle n’a jamais vraiment écrit une seule de ses chansons. Je ne me suis jamais excusé pour tout ça, parce que je veux le meilleur morceau. »

 


 

Thomas Cll
Amateur de real hip-hop old school, spécialisé en gangsta rap