Dr Dre a eu l’intention de partir en Europe en tournée avec trois de ses acolytes mais ce projet ne s’est jamais réalisé.

Le Up In Smoke Tour, la tournée mythique du Hip-Hop dont tous les fans de rap ont vu le dvd continue à faire rêver et place énormément de regrets auprès des admirateurs français de Dr Dre, Snoop Dogg, Eminem et Ice Cube qui n’ont pas pu profiter de la moindre date dans l’hexagone. Mais en 2015, Dre comptait réparer cet oubli en reprenant 2 anciens de la première édition, tout en y ajoutant l’étoile montante de l’époque.

 

« C’est l’un des trucs que je rêve de faire, je veux l’appeler Beats & Rhymes »

En octobre 2015, Dr Dre avait émis son souhait de refaire une méga tournée dont seul lui à le secret en compagnie d’Eminem, Snoop Dogg et Kendrick Lamar en tête d’affiche avec on s’en doute, d’autres rappeurs en guest pour accompagner ces légendes lors de leurs sets:

« Un de mes rêves pour l’instant est d’être capable de prendre mes idées et de faire des concerts en Europe. Je suis dans le rap game depuis 30 ans et je n’ai jamais été capable d’emmener ma production entière en Europe. Moi et Snoop on y est allé. Moi et Eminem on y est allé, mais c’était juste quelques dates en ne prenant qu’un micro avec un dj. Je n’ai jamais eu l’opportunité d’amener toute ma production là bas, et de prendre toutes mes idées là bas et de les présenter aux gens en Europe qui m’ont kiffé tout au long de ma carrière de 30 ans. »


« C’est l’un des trucs que je rêve de faire. Je veux l’appeler Beats & Rhymes. Je veux que ce soit moi et Snoop. Je veux que ce soit Eminem. Je veux que ce soit Kendrick Lamar. Faire une tournée en Europe et l’appeler Beats & Rhymes et amener toute notre production et notre scène entière et montrer à l’Europe le même amour qu’ils m’ont montré tout au long de ma carrière. Donc c’est mon rêve, j’espère que ca va pouvoir se faire. »

Plus tôt dans l’année, Donna Langley, boss d’Universal, avait déclaré qu’elle essayait d’organiser une tournée européenne qui aurait coïncidé avec la sortie du biopic sur NWA prévue alors pour le 14 aout. A ce moment, c’était Eminem et Ice Cube qui étaient censés accompagner le docteur, mais un porte parole de Dre et d’Eminem a déclaré qu’il n’y avait aucune tournée de prévue. On ignore si c’est cette tentative qui a fait germer cette idée auprès de Dre mais il a en tout cas bossé avec Snoop Dogg qui déclarait, un an plus tard dans le magazine Rolling Stone, que les deux travaillaient ensemble en studio:

« Dr Dre est mon grand frère, on est plus agés maintenant. Avant, quand on se voyait, c’était au sujet de la musique, de soirées, de meufs, de boites. Maintenant il s’agit de perfection, parce qu’on a un héritage et une dynastie qu’on ne veut pas foirer. On a quelques trucs en préparation. »

 

Snoop Dogg: « On a de la musique légendaire que tout le monde doit voir sur scène. »

Malheureusement, rien n’avait véritablement avancé en ce qui concerne la méga tournée dont on parlait depuis l’année d’avant, même si Snoop Dogg avait montré son envie d’en faire partie.


« Je pense qu’une tournée aurait du sens plus que tout. Un album de Snoop Dogg et Dr Dre serait génial, mais une tournée encore plus, parce qu’on a de la musique légendaire que le monde doit voir sur scène. Je suis assez sûr que Dre veut la faire. Il veut juste l’équipe en place. Kendrick Lamar, Eminem, Snoop Dogg et Dr Dre, c’est la dream team pour lui. »

 

 

L’année d’après, un fan demandait à Ice Cube si il comptait faire un autre Up In Smoke Tour, la légende de la cote ouest a alors répondu: « J’aimerais. Appelle Dre »

 

50 Cent: « Em disait qu’il y avait beaucoup trop de dates »

Lors d’une interview chez Big Boy en 2019, 50 Cent a révélé pourquoi le Up In Smoke Tour 2 ne s’est jamais concrétisé:


« On aurait pu aller en tournée. Moi, Em, Dre, Snoop. Tu n’imagines pas combien d’argent on se serait fait. Et Em disait qu’il y avait beaucoup trop de dates au moment où on en parlait et qu’il voulait pas partir en tournée pour revenir et voir que Hailie avait grandi. » 

50 Cent a également expliqué qu’on lui a proposé de faire partie de la tournée et que c’est lui qui est allé en parler à Eminem, sans succès. D’après le rappeur du Queens, ils auraient pu se faire 100 millions tous ensemble vu le nombre faramineux de dates qui devait les transporter internationalement.