Prodigy raconte comment Illmatic, sorti un an après le premier album Juvenile Hell de Mobb Deep les a inspiré pour sortir leur classique The Infamous.

« Lorsque Juvenile Hell est sorti, ça n’a pas bien marché. On venait d’apprendre comment produire des instrus. On était jeunes. On ne savait pas vraiment ce qu’on faisait. On était encore en train de comprendre ce que Mobb Deep était, la façon dont on devait nous présenter au monde, la façon dont l’industrie musicale marchait. Juste au moment où l’album est sorti, Nas a sorti Illmatic et Illmatic était juste incroyable; une œuvre d’art. Niveau son, lyricalement, tout. C’était juste: ‘Wow’. Ca nous a fait nous regarder l’un l’autre genre: ‘Qu’est ce qu’on fout? Regarde ce chef d’œuvre que ce gosse vient de faire. On traine avec lui presque chaque putain de jour.’ On n’avait pas raconté notre histoire correctement, et Nas, avec Illmatic, nous a aidés à réaliser ça. »



« Il a raconté son histoire tellement parfaitement, donc on s’est dit: ‘On doit faire ça correctement, on doit vraiment creuser profondément et dire aux gens qui nous sommes: partager notre peine, nos peurs, tout.’ On était genre: ‘Yo, on n’aura pas une autre chance après ceci, si on floppe encore, c’est fini.’ On s’est regroupé, on était à la maison, blindé de bouteilles de bières, blindé de beuh, et on a commencé à travailler, en se concentrant vraiment sur la production qui a été faite en premier. Qu’est-ce qu’on voulait que notre type de son soit? Le style de vie qu’on vivait, le style de vie dans lequel on avait grandi. Les instrus sont venues naturellement avec une sonorité sombre, sinistre, donc les textes étaient faciles à écrire après ça. »

Pour plus d’infos etc sur Nas, rejoignez la page Fb Nas France

Suivez-nous sur Twitter