L’un des gros événements de l’ultime séance de tribunal du procès Tekashi 6ix9ine où le juge a condamné le rappeur à 2 ans de prison fut sans aucun doute la présence à la surprise générale de son père biologique, 12 ans après l’avoir vu pour la dernière fois.

Le rappeur avait même été choqué: « J’ai jeté un œil dans le public… Mec, je ne sais même pas quoi dire. Est-ce que c’est une putain de blague avec tout ce que je traverse? »



A la sortie du tribunal, des journalistes lui ont posé plusieurs questions, ils lui ont entre autres demandé ce qu’il pensait de la condamnation de son fils:

« Je suis heureux qu’il reste là, parce que là bas, rien ne lui arrivera. A l’extérieur, ils essayeront de le tuer. Vous voyez ce que je veux dire? Tout ce qu’il a raconté… Vous savez comment ça se passe. C’est une situation effrayante, c’est une cible. Il ne pourra pas se cacher, car son visage, ses tatouages, son ’69’, il ne pourra aller nulle part. »

 

Ils lui ont également demandé son but en tentant de revenir dans la vie de son fils:

« J’essaie de prendre soin de lui, je veux lui dire que je l’aime. »

Il a rajouté qu’il était fan de ses tatouages et de sa musique, même si il n’est pas arrivé à en citer sa chanson préférée.



Mais son réel objectif réside probablement ailleurs… Alors que d’autres questions lui étaient posées, il n’a plus voulu y répondre en sous entendant qu’il allait falloir le payer pour d’autres interviews:

« Pas d’argent, pas de cigarettes. »