Sorti depuis même pas 48 heures, le nouvel album d’Eminem fait déjà énormément parler de lui. Si pour certains la compréhension de l’anglais n’est pas un problème, beaucoup de francophones pourraient avoir des difficultés à comprendre le thème de chaque chanson de Music To Be Murdered By. Voici donc un court résumé des sujets abordés par le rappeur sur les différents sons de l’album.

 

Premonition Intro

Il évoque à nouveau les gens qui ont critiqué Revival et qui n’étaient pas non plus content avec Kamikaze. Il dit que les critiques sont hypocrites car elles attendent quelque chose de lui et lorsqu’ils l’ont elles veulent autre chose. Il dit aussi qu’au lieu de lui reprocher de ne pas être si bon qu’avant, les gens devraient le féliciter pour sa longévité.

You Gon’ Learn

Eminem demande du respect après être parti de rien pour arriver là où il en est.




Those Kinda Nights

Il parle d’une soirée lors d’une tournée où était présents 50 Cent et D-12. Il la passe dans une boite de striptease, il rencontre une meuf qui est fan de lui et elle le suce, dit comme ça ça a l’air bidon mais les dernières lignes valent le coup.

In Too Deep

« In Too Deep » décrit une série d’événements ayant mené à une relation désagréable. Eminem rappe et chante en détails l’environnement toxique dans lequel lui et sa partenaire se sont retrouvés, incluant des niveaux de jalousie extrême des deux cotés, et les dangers d’expérimenter l’amour avec deux femmes différentes. (Genius)

Darkness

Il rappe de la perspective de Stephen Paddock qui avait tué 58 personnes lors d’un festival de musique à Las Vegas en octobre 2017. Le message derrière la chanson est que n’importe qui avec des pensées sombres et au bout du rouleau peut faire un carnage tant qu’il aura à sa disposition des armes à feu.

Leaving Heaven

Eminem se remémore les fois où il se faisait battre et harceler étant enfant, ainsi que la mort récente de son père envers lequel il a toujours de la haine.

Stepdad

Il évoque son enfance difficile avec son beau père qui lui mettait des coups à un tel point qu’Em rêvait de pouvoir le tuer. J’ignore quelle est la part de vérité dans tout ce qu’il dit mais à la fin il arrive à le tuer avec une batte de baseball.

Never Love Again

Aux premiers abords ça parle d’un amour qu’il avait pour une femme mais en réalité il parle de son addiction aux drogues en décrivant en détails son rapport d’amour et de haine avec celles ci. A la fin de la chanson il fait référence à son overdose qui failli lui être fatale en décembre 2007 et annonce qu’il rompt avec elles, ce qu’il fit avec succès depuis bientôt 12 ans.




Farewell

Une énième chanson d’Eminem sur son ex Kim mais cette fois ce n’est pas vraiment pour l’insulter même si il la traite de pute au début, c’est surtout pour parler de cette relation venimeuse qui leur a causé beaucoup de torts à tous les deux. Malgré la haine qu’il a encore pour elle à cause de tout ce qu’elle lui a fait endurer, il déteste encore plus le fait qu’il éprouve toujours de l’amour pour elle. Il lui dit donc adieu en espérant s’en débarrasser une bonne fois pour toutes.

No Regrets

Il s’adresse à ses critiques dont ceux qui lui ont tourné le dos depuis son changement de style et également à ses rivaux qui l’ont provoqué en mentionnant notamment sa fille.

I Will

Les membres du regretté Slaughterhouse démontrent leur talent lyrical tandis qu’Eminem fait de même mais en rendant également hommage au Hip-Hop qui l’a inspiré avec pleins de références à des rappeurs ou des titres, qu’ils soient explicitement cités ou intelligemment utilisés en tant que jeux de mots.

Marsh – Little Engine – Yah Yah – Godzilla – Unaccommodating – Lock It Up

Des chansons où Eminem se met en mode assassin et délivre des raps lyricaux impressionnant avec une technicité inouïe.
Mention spéciale à Yah Yah où Royce Da 59 et Black Thought font également le boulot.