Quelques jours après la pique d’Eminem à l’encontre de Mariah Carey et Nick Cannon, ce dernier lui a répondu dans The Invitation avec un invité de marque… Suge Knight:

 

Check this out, eh, Eminem, whatever your name is, right
You know, I ‘on’t never seen no talkin’, but Nick a savage
This your invitation (Hitmaka, there he go)
The prove to everybody else what you’re about
When this takes off
Eminem’s a bitch

Matte ça, eh, Eminem, quel que soit ton nom
Tu sais, je ne dis jamais ce genre de chose, mais Nick est un sauvage
Voici ton invitation
Pour prouver à tous les autres ce que tu vas faire
Quand ça décollera
Eminem est une pute




But, he gotta realize, you run that shit out there, man
And at the end of the day, you got any person in the industry and any person in the street
Shit, where he gon’ go?

Mais, il faut qu’il réalise que tu diriges cette merde
Et en fin de compte, tu as chaque personne dans l’industrie et chaque personne dans la rue
Merde, où est-ce qu’il va aller?

 

Nick Cannon is a force in his- itself
He not scared to do stuff for the people
So if this dude want a real target on his back, that’s all it is
But don’t talk no shit and don’t fight
And you know what you call a man who ain’t gon’ stand up and fight? He’s a bitch
We should tell the motherfuckers in Detroit he got 24 hours to respond or they need kick his ass out the motherfucking city

Nick Cannon est une force
Il n’a pas peur de faire des trucs pour les gens
Donc si ce gars (Eminem) veut une vraie cible sur son dos, c’est fait
Mais ne racontes pas de la merde sans te battre
Et tu sais comment t’appelles un homme qui ne va pas se battre pour ce qu’il dit? Une pute
On devrait dire aux enfoirés à Detroit qu’il a 24 heures pour répondre ou il faudra qu’ils le virent de la putain de ville

 

 

Des passages traduits du couplet de Nick Cannon:

Ain’t nobody coming back, that’s a fact
This the invitation, told Joe to lean back
Don’t get hit with this retaliation
I fuck with crack, but the white boy he fuckin’ crack

Personne n’en reviendra, c’est un fait
C’est l’invitation, dit à Joe de se pencher
Ne te fais pas frapper avec ces représailles
Je roule avec Crack (Fat Joe) mais le garçon blanc c’est de la grosse daube

 

Call Kim, somebody get Hailie
And that other kid you raisin’ that ain’t even your baby

Appelle Kim, que quelqu’un vienne chercher Hailie
Et cette autre gosse que tu élèves et qui n’es même pas ton bébé

 

My baby-mama killed you off a decade ago
You’re still cryin’ about it, bitch, now who really the ho?

La mère de mon enfant (Mariah Carey) t’a tué il y a une décennie
Tu pleures toujours à cause de ca, salope, qui est réellement la pute?




I heard your chauffeur got a video of you suckin’ a cock
You payed him off, then layed him off

J’ai entendu que ton chauffeur a une vidéo de toi suçant une bite
Tu l’as payé, ensuite tu l’as licencié

 

Suge called me the new ‘Pac, I ain’t no killer but don’t push me
How the fuck y’all got me battlin’ Elvis Pussly Nigga

Suge m’a surnommé le nouveau Tupac, je ne suis pas un tueur mais ne me pousse pas
Comment vous avez pu me faire faire une battle contre Elvis Pussly?