Dans une interview accordée au Breakfast Club, Snoop Dogg est revenu sur sa première rencontre avec Nas, et comment ça a vite failli dégénérer.

« La première fois que j’ai rencontré Nasty Nas, c’était à Gardena (Los Angeles) je pense que c’est sur la 136 ou 135ème, l’une de ces rues. C’est un quartier Crip. Et j’étais bien entouré de mes potes, et il y a un van blanc qui se gare. Et il y avait 15-16 personnes à l’intérieur, et tout d’un coup la porte s’ouvre, un gars saute, il portait un sweat, son pantalon était relevé jusqu’à ses genoux, il avait des bottes. Mais tout ça était de couleur rouge! Et le n*gro courait tout droit vers moi. Tous mes potes avaient sorti leurs armes et le visaient. »

Heureusement pour Nas, et le Hip-Hop, Snoop l’a reconnu:

« Je leur ai dit: ‘Attendez cousins, c’est le rappeur de New York, c’est Nasty Nas.’ Donc il vient vers moi, il me serre la main et je lui dit: ‘Cousin, c’est un plaisir de te rencontrer, mais je dois t’expliquer quelque chose… A chaque fois que t’es à Los Angeles, ne saute pas comme ça tout habillé de bleu ou de rouge, parce que tu ne sais pas dans quel genre de quartier tu te trouves. Prends mon numéro comme ça je t’appellerai la prochaine fois que tu seras en ville.’ « 

 

L’époque du respect

Charlamagne Da God dit ensuite qu’il ne comprend pas comment Nas ne savait pas ça. Snoop Dogg répond:

 

« C’était le début des années 90, et ça a été pareil pour moi, lorsque je suis venu à New York la première fois je savais qu’il n’y avait pas de gangs à l’époque. Quand je voyais Kool Herc ou EPMD ou quelqu’un que j’aimais, je courais vers lui et je lui disais: ‘Mec je suis fan, je te kiffe’, et c’était comme ça. De l’époque où on vient quand on respectait et aimait quelqu’un, on lui disait. On n’avait pas de haine dans notre coeur, on avait de l’amour. Et ça s’est représenté dans ce que Nas a fait, il avait de l’amour pour moi et il aimait ce que je faisais. Et il l’a montré en venant me parler, et mon rôle était de faire en sorte qu’il ait cet amour en retour. »

DJ Envy raconte ensuite son anecdote où il a voulu donner un cd à Nas et que ce dernier a fait preuve de beaucoup de méfiance:

« Je voulais lui donner un cd et j’ai couru vers lui en lui disant: ‘Yo Nas j’ai quelque chose pour toi’, et je glissais ma main dans mon sac pour le chercher, et quand je l’ai sorti, Nas avait son flingue pointé sur moi et a dit ‘Qu’est-ce que t’as pour moi?!’ Et je lui ai dit: ‘C’est un cd.’ « 

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com