La procédure de divorce très médiatisée entre Dr Dre et sa future ex femme Nicole Young n’en finit pas de trainer et de faire parler. Nicole a déjà perdu plusieurs batailles juridiques face à lui, et ce nouveau revers ne risque pas de l’apaiser.

Le mois passé, l’extrait d’une nouvelle chanson de Dr Dre fuitait et on pouvait y entendre le rappeur/producteur se référer à sa femme en tant que « S*lope cupide ».

A cause de ces deux mots, Nicole a demandé une injonction restrictive car elle perçoit l’agressivité de Dre comme une menace:

« Il est passé à l’étape supérieure et me menace maintenant en me disant carrément de me taire ou alors il se passera autre chose. »

Selon les documents déposés par l’avocate Samantha Spector, Nicole pense que cette dernière prétendue menace, ainsi que ses allégations passées de violence conjugale, justifient une injonction restrictive d’urgence, mais le juge n’a pas été d’accord et a rejeté sa demande en raison de preuves insuffisantes.

Dre a répondu à ses allégations en disant qu’il n’a vu ou parlé à Nicole qu’une seule fois depuis qu’elle a demandé le divorce en juin 2020, et c’était lorsqu’elle lui a rendu visite à l’hôpital en janvier, après son anévrisme cérébral. Dre dit qu’il n’a eu aucun contact avec elle par un autre biais, et nie catégoriquement toutes ses allégations de violence conjugale.

 

Il ajoute que depuis qu’elle a fait ses allégations de violences conjugales en août, il a « réalisé qu’il n’avait aucune idée de qui était la femme avec laquelle il était marié et qu’il ne voulait rien avoir à faire avec elle ».

Cette nouvelle défaite infligée par un juge à Nicole dans l’affaire du divorce vient s’ajouter aux refus de ses demandes d’urgence pour avancer son audience sur la pension alimentaire pour époux, pour consolider son affaire civile avec son divorce, pour sceller des parties du dossier de divorce et pour obtenir une avance pour ses honoraires d’avocat.

Créateur et administrateur d'Adramatic Hip-Hop Pour toute demande (sérieuse) de promotion: adramatic(at)gmail.com