Nas donne sa vision du hip-hop actuel, et il rejoint l’opinion de beaucoup de ‘old heads’.

Nas a récemment collaboré avec certains des rappeurs d’aujourd’hui, dont Big Sean, Don Toliver et Lil Durk, sur son album King’s Disease, sorti en 2020, mais cela ne l’a pas empêché de partager son opinion franchement peu surprenante avec le Financial Times lors d’une interview où il a parlé de son impressionnant portefeuille d’investissements.

Pas de ‘replay value’

« J’apprécie les rappeurs actuels, mais aucun de leurs sons ne me tient éveillé la nuit », a-t-il déclaré au magazine. « J’entends une nouvelle chanson de rap, et je trouve que c’est bon, mais je ne l’écoute pas la semaine suivante ».

Le fossé entre les générations dans le hip-hop est un sujet bien connu du vétéran de Queensbridge. Si sa vision des choses est aujourd’hui bien loin du « le hip-hop est mort », le sentiment qui a inspiré son titre à son huitième album sorti en 2006, il fait donc partie des rappeurs old school qui regrettent le « vrai hip-hop » d’antan. L’état actuel du hip-hop a été décrié par beaucoup, vu que les critiques se plaignent que toutes les chansons se ressemblent de nos jours. Nas est apparemment du côté de ces personnes, qui apprécient la nouvelle musique mais reconnaissent qu’elle n’a pas beaucoup de poids dans l’histoire du rap.

 

L’hommage à Pop Smoke

Dans les rappeurs de ces dernières années qu’il a appréciés, il cite Pop Smoke:

« Nous étions heureux de voir ce jeune roi apparaître », dit-il à propos du rappeur de Brooklyn assassiné, qui fera ses débuts d’acteur à titre posthume ce vendredi dans le film de basket Boogie d’Eddie Huang. « Il était une bouffée d’air frais. »

Nas ne sort plus d’albums aussi souvent qu’avant, mais il continue à sortir des perles de temps en temps. Il a publié l’un des meilleurs albums de l’année dernière avec King’s Disease et a récemment sorti « EPMD », extrait de la bande originale de Judas And The Black Messiah.

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube