Depuis qu’elle s’est fait connaître avec sa chanson « Big Ole Freak » sortie en 2018, Megan Thee Stallion a été à la fois un sex-symbol et un paratonnerre pour les critiques dues à son image et ses paroles résolument sexy.

Dans une nouvelle interview avec GQ sur, entre autres, la controverse de son single « WAP » avec Cardi B en featuring, la rappeuse de Houston tente d’expliquer pourquoi tant de gens – hommes et femmes – sont dérangés par des rappeuses qui assument leur sexualité.

« Certaines personnes ne savent tout simplement pas quoi faire lorsqu’une femme a le contrôle et prend possession de son propre corps », dit Meg. « J’ai l’impression que pendant longtemps, les hommes ont eu l’impression que leur sexualité leur appartenait et maintenant les femmes disent: ‘Hé, c’est pour moi. Je veux du plaisir. C’est comme ça que je le veux ou que je ne le veux pas’, ça fait flipper les hommes. Cela vient juste d’un endroit où règnent la peur et l’insécurité, genre pourquoi quelqu’un serait-il en colère contre ma WAP? Elle m’appartient. »


Ailleurs dans l’interview, Megan révèle sa chanson de Noël préférée (« All I Want For Christmas Is You » de Mariah Carey), ses résolutions pour le Nouvel An 2021 (« Manger sainement et maintenir mon régime de soins de la peau »), et le principal élément de sa liste de Noël, autre que la paix dans le monde et la justice pour tous: « Mon souhait serait que les jeunes femmes du monde entier aient un accès égal à l’éducation et qu’elles sachent qu’elles sont incroyables, précieuses et qu’elles peuvent accomplir tout ce qu’elles veulent. Je veux que toutes mes hotties connaissent leur pouvoir et aient confiance en elles ».

Lisez l’interview en entier ici.