Une semaine après la déclaration d’Eminem expliquant avoir acheté une cassette d’Illmatic pour 600$, les fans de hip-hop continuent à se demander comment se peut-il que les deux légendes n’aient toujours pas collaboré ensemble.

La raison n’est pas un manque de respect vu que les deux MCs s’apprécient. Eminem a admis à maintes reprises qu’il était fan de Nas, notamment sur la chanson Till I Collapse où il le cite parmi ses rappeurs préférés. Nas lui a rendu la pareille en déclarant que le retour d’Eminem dans le rap game après son absence au milieu des années 2000 était « l’une des choses les plus excitantes que le hip-hop puisse attendre. Il apporte une telle contribution sur le plan des paroles et de la musique, il est incroyable ».

 

 

Le beef Nas vs Jay-Z

Nas a également fait référence à Em dans le diss Ether contre Jay-Z où il déclare: « Eminem t’a assassiné sur ton propre son ». Nas parle bien évidemment de la chanson Renegade de Jay-Z et Em.

Même si Eminem n’a jamais officiellement pris position pour l’un des deux rappeurs dans leur beef, deux indices peuvent nous laisser supposer qu’il avait une préférence pour le MC de Queensbridge.

1 – Dans la chanson My Name d’Xzibit où le rappeur de Detroit attaque Jermaine Dupri, il achève son dernier couplet avec la même structure que le refrain de Ether:

(I) No gangsta, you ain’t either
(Will) But I know that I spit ether
(Not) I should’ve crossed your belly
(Lose) Show you I’m not R. Kelly
X! Pass me the weed
I’ma put my ashes out on his ass for the last time, man

 

2 – Sur la BO de 8 Mile, on retrouve la chanson U Wanna Be Me de Nas qui est remplie de piques envers Jay-Z, même si il ne cite jamais son nom. Hors, à l’époque, Steve Stoute, le manager de Nas, avait (aussi incroyable que cela puisse paraitre) proposé Made U Look à Eminem, mais ce dernier a préféré U Wanna Be Me.

 

Et même si Em a toujours déclaré être fan de Jay-Z qui a également une chanson (8 Mile And Runnin) sur la BO d’8 Mile et qui a posé sur une instru du rappeur/producteur pour la chanson Moment Of Clarity, il est difficile de ne pas y voir une préférence pour le MC de Queensbridge.

 

Les presques collaborations

Ce qu’il y a eu de plus proche en terme de collaboration fut la chanson The Cross extraite de l’album God’s Son sorti en 2002 produite par Eminem et où Nas fait parler son art tout en vantant le talent de producteur d’Eminem.

« Y’all can keep y’all weak beats from your corny producers
There’s a new king of the streets, you’re gonna get used to »

(Vous pouvez tous garder vos beats nuls de vos producteurs ringards
Il y a un nouveau roi dans la rue, vous vous y habituerez)

Eminem n’a jamais caché l’honneur que ça été pour lui d’entendre Nas rappeur sur l’une des ses instrus.

De plus, en 2003, ils étaient tous les deux au Detroit Hip-Hop Summit pour recevoir des récompenses, et ce fut la seule fois où des photos officielles des deux hommes ont été prises.

Il faut ensuite attendre 2012 pour qu’un échange (officiel) ait lieu entre les deux, Nas demandant à Em de poser un couplet pour sa chanson Daughters sur l’album Life Is Good:

« Je voulais Eminem pour un remix de « Daughters », mais il avait déjà exprimé qu’il avait tellement parlé de sa fille tout au long de sa carrière qu’il avait fait ce sujet trop souvent. »

 

Eminem lance des fleurs à Nas

Depuis, il semble qu’aucun des deux rappeurs ne soit entré en contact avec l’autre dans le but de gratifier le hip-hop de l’une des collaborations les plus attendues.

Pourtant, le respect ne s’est jamais estompé, loin de là, en 2019, voici ce qu’Eminem disait sur la chanson Bang de Conway:

Instead of comparin’ me, pick a fair fight
Compare me to lightnin’, that similarity’s strikin’
Compare me to Jaws
Compare me to Manson, Marilyn or Charles
Compare me to Nas, Biggie, or Pac

Au lieu de me comparer, choisissez un combat loyal
Comparez-moi à l’éclair, cette similitude est frappante
Comparez-moi aux Dents de la mer
Comparez-moi à Manson, Marilyn ou Charles
Comparez-moi à Nas, Biggie ou Pac

 

Et encore plus récemment, sur l’album Music to be Murdered By B Sides sorti en décembre dernier, voici ce que Eminem dit Sur Favorite B:

It’ll never be the same / As the era whence we came / From Nas to Pac, Rak’, Eric B. and Kane

« Ce ne sera plus jamais la même chose / Que l’époque d’où nous sommes venus / De Nas à Pac, Rak, Eric B et Kane »

 

Une semaine plus tard, dans une interview promotionnelle pour cet album accordée à Zane Lowe, il vantait Nas, particulièrement pour sa chanson Halftime et l’album Illmatic:

« Il y a trop de moments qu’il a eus pour que je puisse les compter et l’une des raisons pour lesquelles j’ai choisi ‘Halftime’, c’est parce qu’il y a des schémas de rimes que la plupart des rappeurs ne peuvent probablement pas faire aujourd’hui. Et c’est l’une des choses qui a rendu Nas si grand au cours de sa carrière. Par exemple, quand il dit: ‘Because when I blast the herb, that’s my word/I’ll be slaying them fast, doing this, that, and the third/But chill, pass the Andre, and let’s slay/I bag b*tches up at John Jay and hit a matinee,’, il faisait rimer des phrases entières. »

 

« Et je me disais : ‘C’est quoi ce bordel?’ Yo, Illmatic, je n’arrive pas à y croire. Tout le monde sait que c’est un album classique, essentiel. Je ne sais pas où tu le places dans le hip-hop, mais il doit être au sommet. Il doit être au sommet. J’ai été inspiré par tellement de rappeurs que c’est probablement de là que je tire mon inspiration… Ca m’a appris différents modèles de flows, différents schémas que l’on peut faire et ensuite quand tu commences à trouver les tiens qui n’ont pas encore été faits, c’est là que ça devient amusant. »

 

Alors pourquoi, et surtout combien de temps devrons-nous encore attendre pour que deux des plus grandes légendes du hip-hop qui n’ont pas arrêté de se congratuler depuis 20 ans entrent en studio ensemble et nous sortent l’une des chansons de rap les plus potentiellement dangereuses?

 

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube