Lil Wayne vient d’être inculpé pour port d’armes et pourrait être condamnée à une lourde peine de prison.

Le procureur américain du district sud de la Floride a accusé le rappeur de possession d’une arme à feu et de munitions par un criminel reconnu coupable. Weezy, qui a été reconnu coupable d’une accusation de port d’arme à New York en 2009, risque jusqu’à 10 ans de prison s’il est reconnu coupable.

L’accusation porte sur un incident survenu en décembre 2019, lorsque des agents fédéraux ont fouillé l’avion de Wayne à l’aéroport de Miami-Opa Locka. Il était passager dans cet avion, qui a fait escale en Floride en direction de la Californie.

À l’époque, l’avocat de Wayne, Howard Srebnick, avait déclaré que son client était « autorisé » à partir, même si des armes et de la drogue avaient été trouvées dans l’avion. Il semble maintenant que les fédéraux pensent que Wayne était en possession d’une arme et de munitions à tort.

Carter a été inculpé pour possession d’une arme de poing plaquée or dans ses bagages en décembre dernier. L’avocat déclare: « Il n’y a aucune allégation selon laquelle il aurait tiré, brandi, utilisé ou menacé d’utiliser cette arme. Il n’y a aucune allégation selon laquelle il serait une personne dangereuse ».


Il ajoute: « L’accusation est que du fait qu’il a été condamné pour un crime dans le passé, il lui est interdit de posséder une arme à feu ».

Wayne doit comparaître au tribunal le mois prochain.