Lil Wayne vient de plaider coupable devant un tribunal fédéral pour possession illégale d’une arme chargée alors qu’il se rendait à Miami en jet privé.

Le 23 décembre 2019, le FBI, le Bureau de l’Alcool, du Tabac et des Armes à Feu, et la police de Miami-Dade ont fouillé l’avion privé de Lil Wayne à l’aéroport exécutif de Miami-Opa Locka et ont trouvé de la cocaïne, de la MDMA, des opioïdes et de l’héroïne. C’est à la suite d’un tuyau anonyme que les fédéraux ont pu coincer le rappeur, qui leur a dit qu’il était en possession d’une arme à feu dans son sac, plus particulièrement un Remington 1911 plaqué or, calibre .45, chargé de 6 cartouches.

Le mois dernier, les Fédéraux ont inculpé le Tunechi pour un chef d’accusation de possession d’une arme à feu et de munitions par un criminel reconnu coupable. Weezy, avait déjà notoirement purgé une peine en 2009 pour possession d’armes à feu.


Alors que son avocat a plaidé l’innocence de Wayne lors de l’annonce des charges, Weezy a aujourd’hui plaidé coupable de possession illégale d’une arme chargée.

Sa sentence sera prononcée par un juge. Le rappeur risque 10 ans de prison mais le gouvernement a accepté de recommander une peine moins longue si il en accepte la responsabilité, mais on s’attend à ce qu’il soit emprisonné.

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube