Le rappeur/chanteur a un message important pour les personnes qui espèrent publier sa musique en cas de décès. Il s’est fait tatouer une note pour avertir les gens de ne pas toucher à ses chansons s’il venait à mourir.

Paak, 35 ans, a partagé une photo de sa nouvelle inscription sur Instagram lundi. « Quand je serai parti, s’il vous plaît, ne sortez pas d’albums posthumes ou de chansons avec mon nom attaché. Ce n’étaient que des démos et n’ont jamais été destinées à être entendues par le public », indique le tatouage.

Plusieurs rappeurs récemment décédés, tels que DMX, Mac Miller, Pop Smoke et Juice Wrld ont vu des albums sortir après leur décès. Plus récemment, l’album de Pop Smoke « Shoot for the Stars Aim for the Moon » est sorti quatre mois après qu’il a été abattu par un voleur à domicile, le 19 février 2020. Avec l’équivalent de 948.000 ventes aux États-Unis cette année, c’est le plus gros album hip-hop de 2021.

 

Juice Wrld est décédé à la suite d’une overdose de médicaments à l’aéroport international Midway de Chicago en décembre 2019. Son album, « Legends Never Die », est sorti à titre posthume en 2020 et a atteint la première place du Billboard 200.

En attendant, Anderson se prépare à sortir un album en collaboration avec Bruno Mars. Le prochain album solo de Paak est également prévu pour bientôt.

 

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube