Le rappeur de Brooklyn KJ Balla, 23 ans, a été tué par balle dans une voiture hier soir dans sa ville natale, peu après s’être vanté sur une vidéo qu’il « ne peut pas mourir dans la rue ».

L’incident s’est produit la nuit dernière à 21h45 dans la rue Bradford, près de l’avenue New Lots à New Lots.

Balla et un autre homme se tenaient à l’extérieur d’un bâtiment lorsqu’un tireur non identifié s’est arrêté, a ouvert le feu et s’est éloigné à toute vitesse.




L’autre homme a été touché à l’abdomen, au dos et au bras et son état est stable. Balla, dont la musique a été diffusée des millions de fois sur YouTube et Spotify, est mort à l’hôpital des suites de ses blessures à l’abdomen.

Tout comme Pop Smoke, Balla est affilié aux Woos, un collectif de gangs de Brooklyn qui, selon les autorités, participe à un jeu nihiliste à élimination directe avec le collectif rival de New York, les Choos.

En février, 34 Woos et Choos ont été arrêtés en relation avec 13 fusillades.