En février 2016, Jay Electronica se trouvait en voiture dans les environs de Miami lorsqu’il a décidé de diffuser en stream en direct via Periscope pendant un certain temps. Pendant ce trajet, un fan lui a demandé de passer du Kendrick Lamar sur les haut-parleurs de sa voiture. « J’emmerde ça », a répondu Jay. Regardez la vidéo ci-dessous:

Il a dit qu’il aimait « Cartoons & Cereal », mais « à part ça, on ne sait pas de quoi parlent ces nuls ». Il a appelé Lamar son « frère », mais a ensuite dit : « Kendrick vous dirait lui-même qu’il ne pouvait pas me tuer. Kendrick est mon fils. Kendrick est mon bébé. Kendrick aimerait être moi. »

Il a aussi dit que 50 Cent fait « de la merde » et a rajouté qu’il « lui claquerait les yeux sur son cuir chevelu ».

 

Après l’apparition des deux rappeurs sur « Control » de Big Sean, Jay a qualifié le couplet de Lamar de troisième meilleur après le sien et celui de Big Sean. « Il n’a vraiment rien dit », avait-il écrit à l’époque, « Ce n’est pas méchant. Tout le monde sait que j’aime bien Kendrick. Mais les faits sont les faits. »

Deux mois plus tard, Jay Elec s’est rendu sur Twitter pour s’excuser auprès des rappeurs. Dans une longue série de tweets, effacés depuis, il a rendu hommage à une litanie de personnes, dont Vince Staples, Solange, PARTYNEXTDOOR et Chris Brown. À la fin, il a fait la paix avec Kendrick et Top Dawg Entertainment, leur demandant de « pardonner [ses] transgressions passées ». En s’excusant auprès de 50 Cent, Jay dit qu’il « attend juste de voir sa grandeur briller ». Il ajoute que Louis Farrakhan lui a dit « d’unir notre peuple, pas de le diviser ».