Près de 18 ans après Ether, une punchline de ce diss résonne plus fortement que les autres: « you traded your soul for riches » (tu as échangé ton âme pour la richesse) et on en a encore eu la preuve avec le deal signé cette semaine entre Jay-Z et la NFL qui avait banni Colin Kaepernick il y a trois ans pour avoir manifesté pacifiquement contre les violences policières en posant un genou à terre lors de l’hymne américain.

Soutenu par de nombreux artistes et évidemment rappeurs, Kaepernick ne peut donc malheureusement pas compter sur le soutien du plus riche d’entre eux. Comme à son accoutumée lorsqu’il s’agit de gros sous, Jay-Z préfère tourner le dos à la lutte contre les inégalités et est en train de se faire critiquer par la communauté afro-américaine, tandis qu’un nouvel élan de solidarité à Colin Kaepernick a jailli suite à ce deal.

Pour rappel, Jay-Z avait refusé de se produire au Superbowl il y a quelques années en signe de soutien à Colin, son volte face soudain suppose que le chèque de l’époque n’était pas assez important pour lui. La NFL a donc trouvé les moyens financiers de s’approprier les services du business man et fait ainsi une énorme affaire vu qu’elle peut ainsi compter sur la célébrité noire pour faire revenir une partie des afro-américains qui avait boycotté la compétition, ce qui fera réapparaître des annonceurs et engendrera donc plus de recettes pour la league



Un deal en or donc pour les deux parties, mais qu’en est-il de Jay-Z dont l’intégrité est une nouvelle fois remise en question après s’être pourtant distingué ces derniers mois en aidant et soutenant des projets ou des causes pour la lute contre les inégalités.

Voici en tout cas ce qu’il a dit lors de la conférence de presse:

« On a avancé depuis le genou à terre (de Kaepernick), il est maintenant temps de prendre des mesures. »

 

Mais ça n’a pas convaincu tout le monde, et parmi les nombreuses piques et attaques, notons le label de Nas qui a tweeté très sobrement:

« Gardez votre intégrité à tout prix »

 

D’autres critiques, allant d’Eric Reid (ancien équipier de Colin) qui déclare que Jay-Z a ainsi enterré l’œuvre de Kaepernick, jusqu’à la petite amie (et présentatrice radio de Colin) qui est dégoûtée et déçue que Jay-Z laisse la NFL ainsi l’utiliser, se sont faites entendre.

Reid a même été plus loin lorsque on lui a demandé si Jay-Z était un vendu:

« Il s’en approche »

La journaliste Jemele Hill écrit dans un article que « Jay-Z est désormais complice d’aider la NFL à exécuter sa stratégie. Maintenant il est complice de l’hypocrisie de la league. »

 

Du coté des amis de Jay, Rihanna a liké un post de l’écrivain Shaun King sur Instagram le critiquant pour son deal.

 

Tandis que J Cole a rendu hommage à Colin en demandant à la NFL de le laisser jouer.




Suivez-nous sur Twitter