Dans une interview accordée au magazine Forbes, Kendrick Lamar évoque en long et en large l’un des plus gros défauts de l’espèce humaine: l’égocentrisme.

Quelle valeur pensez-vous que votre musique a ajoutée à la culture et comment croyez-vous qu’elle a remis en question la façon dont les gens pensent ?

« Ma musique remet en question la façon dont les gens pensent en nous faisant tous prendre conscience de notre propre ego et en nous faisant réfléchir à la façon dont nous pouvons nous débarrasser de notre ego. Tout ce dont je parle, c’est de l’ego. Quand je parle de race, quand je parle de discrimination, quand je parle d’oppression, c’est tout simplement de l’ego humain. Donc, quand je mets mon propre ego, mes propres défauts et mes propres pensées – qu’elles soient bonnes ou mauvaises – je vous fais ouvrir votre propre dossier et vous demande si vous êtes comme ça aussi. Ma musique est comme un livre ouvert. C’est en gardant ce niveau d’honnêteté et de transparence que je me mets au défi, non seulement moi-même, mais aussi l’auditeur. »


Lorsque vous atteignez un certain niveau de réussite, cela s’accompagne toujours de défis et de sacrifices. Quelles leçons avez-vous apprises sur vous-même tout au long de ce processus ?

« Ce que j’ai appris sur moi-même tout au long de ce processus – et je vais continuer à revenir sur ce mot – c’est que j’ai beaucoup d’ego. Mon mot préféré est perspective. Un fan peut dire que je suis humble ou que j’ai mon ego sous contrôle parce que je suis constamment en studio et que je vous donne de la musique. Mais, pour mes amis et ma famille qui sont proches de moi – je ne leur en donne pas assez, parce que mon ego est entièrement dans l’art et dans ce que j’aime faire. Je n’ai jamais pensé que le fait de devoir équilibrer les deux mondes serait un tel défi. J’aime ce que je fais, mais il y a certains moments et certaines périodes où vous devez vous retirer de cette sphère et revenir là où vous étiez il y a 10-15 ans. C’est toujours un défi pour les artistes, et cela a été un défi pour moi. »

 

Quelle est la meilleure leçon ou le meilleur conseil que quelqu’un vous a donné et qui a influencé la façon dont vous menez votre carrière ?

« C’est une chose sur laquelle nous reviendrons sans cesse – débarrassez-vous de votre ego. Je vous promets que c’est la chose la plus précieuse que j’ai apprise. L’ego et l’orgueil peuvent gâcher beaucoup de relations, et ils peuvent vous gâcher intérieurement de bien des façons. Cela s’est répercuté sur de nombreux aspects, et pas seulement dans la musique, dans les relations, la communication et la façon dont vous êtes reçu dans ce business. Tout le monde arrive dans le rap avec l’idée de ne pas vouloir se rapprocher de quelqu’un, parce qu’il peut vous dépasser. Bien que le métier ait ses avantages et ses inconvénients, il s’agit de savoir comment équilibrer les deux côtés, ce qui dépend totalement de l’ego. »

Pour plus d’articles, traductions de chansons sur le Hip-Hop Conscient & Positif, rejoignez la page Hip-Hop Conscient et Positif