La fille d’Eazy-E frustrée que Ice Cube refuse de participer à un documentaire sur son père

Alors qu’ils étaient en beef lors de la séparation de N.W.A., l’opinion d’Ice Cube sur Eazy-E s’est adoucie avant et après sa mort.

Et pourtant, Ice Cube refuse d’apparaître dans un documentaire sur le fondateur de son groupe, c’est du moins ce qu’affirme Ebie Wright, la fille d’Eazy-E. La jeune femme de 29 ans, qui n’avait que quatre ans lorsqu’elle a perdu son père à cause du sida, a réuni pendant des années les fonds nécessaires au tournage du documentaire, qui est maintenant presque terminé. Il ne manque qu’une chose – ou plutôt une personne – à l’appel.

« Ce truc va être incroyable. Il y a tellement de gens qui parlent au sujet de mon père et qui soutiennent ce que je fais, et qui ont été là pour moi. Ils ont beaucoup de choses positives à dire sur lui, et pas seulement des choses positives, mais aussi leur histoire… Ce qu’ils savent, ce qu’ils ont vu, leur relation avec mon père. Comment il a ouvert la voie pour eux, ouvert beaucoup de portes pour eux », confie Ebie.

 

Il manque juste Ice Cube

« La seule chose que je dirai honnêtement, c’est que la seule personne qui compte vraiment dans cette histoire que je raconte, qui n’en a pas parlé jusqu’à présent, je suis juste complètement honnête… C’est Ice Cube », a-t-elle ajouté.

Aux côtés de Dr Dre, DJ Yella, MC Ren et Arabian Prince, Ice Cube et Eazy-E ont été les membres fondateurs du groupe pionnier du gangsta rap, et sont largement considérés comme l’un des groupes les plus influents de tout le hip-hop.

Ice Cube a quitté le groupe en 1989 à la suite d’un différend concernant les royalties, affirmant qu’il ne recevait pas sa juste part. S’en sont suivis plusieurs disstracks des deux côtés, jusqu’à ce que Dre quitte également le groupe et se retourne contre Eazy pour des questions d’argent et de contrat.

 

Si les tensions entre les anciens membres se sont estompées au fil des ans, Eazy n’a jamais pu réparer complètement ses relations avant sa mort en 1995, à l’âge de 30 ans seulement.

 

Au début, il était pourtant d’accord

« Vous savez, cela me brise vraiment le cœur qu’il n’ait pas encore parlé de cela parce que j’ai grandi avec ses fils, et j’ai une très bonne relation avec eux », a déclaré Ebie, affirmant que le fils aîné d’Ice Cube, O’Shea Jackson, a parlé à son père en son nom.

« Il m’a dit qu’Ice Cube était d’accord, qu’il allait faire le nécessaire pour moi, et il était d’accord. Depuis, quand nous avons essayé de le réserver pour l’interview, il s’est défilé et a esquivé. »

Elle a déclaré que c’était « bizarre » de le voir parler de son père et de N.W.A. dans d’autres podcasts, mais refuser de le faire avec elle.

« Pour être honnête, je ne sais pas pourquoi Ice Cube ne voulait pas parler de mon père avec moi », a-t-elle déclaré. « Je ne sais pas parce que, encore une fois, il a été sur de nombreuses plateformes, grandes et petites, où il parlait d’Eazy-E. Donc je ne sais vraiment pas. Je n’ai pas la réponse. Il faudrait lui demander. »

 

Dans « A Ruthless Scandal: No More Lies », Ebie prétend que son père a été assassiné; dans la bande-annonce de Kickstarter, elle montre une vidéo de Suge Knight riant d’injections de sida provoquées lors d’une interview télévisée.

Selon Ebie, s’il n’était pas mort, son père serait devenu le premier milliardaire du hip-hop.

Sofiane Jensen
Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube

Stay Connected

610,238FansLike