Kodak Black est prêt à verser un million de dollars à une association s’il peut obtenir la grâce du président Donald Trump avant de quitter son poste.

Le rappeur devrait être libéré de prison en 2022, car il purge une peine de quatre ans dans un pénitencier du Kentucky. Mais il dit qu’il est prêt à payer son dû à la société en dehors de la prison s’il est gracié. Dans un post sur Instagram, il a déclaré : « Si le président me libère, je vais dépenser 1 million de dollars pour une association lors de ma première année de libération », il a dit: « Je le jure sur tout ce que j’ai ! »

 

Il semble que Kodak Black se soit déjà engagé dans des causes caritatives, ayant fait des dons dans sa communauté aux enfants touchés par le covid, et partageant la joie de Thanksgiving en offrant des dindes et de la nourriture pour Thanksgiving.

Il semble qu’il essaie de capitaliser sur la sortie du président Donald Trump, qui doit quitter ses fonctions en janvier. Le président Trump a déjà gracié des personnes, y compris des délinquants non violents et même certains pour des raisons exceptionnelles – ses relations politiques comme Michael Flynn. Trump a également gracié deux femmes après les interventions de Kim Kardashian.


Kodak Black, 23 ans, purge actuellement sa peine après avoir plaidé coupable de possession d’armes à feu en 2019. Il a fait appel à la clémence sans succès. En septembre, les avocats du rappeur ont envoyé une pétition à Trump.

Selon la pétition, Kodak a reçu une peine injuste. Il a reçu 46 mois, mais ses avocats affirment que la peine moyenne pour le même crime est de 18 mois.

Kodak Black est devenu célèbre après que son album « Dying to Live », sorti en 2018, a été classé numéro 1 du Billboard. Sa peine de prison est due au fait qu’il a menti sur son casier judiciaire en achetant des pistolets.

Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube