Dans un message relayé et posté sur le compte insta de Kodak par sa team, le rappeur emprisonné s’est exprimé sur les conditions de détention dont il se dit victime depuis 1 mois et demi et est revenu plus en détails sur la bagarre survenue en octobre dans laquelle il s’est battu avec un gardien et un détenu:

« Le 29 octobre on m’a drogué avec une substance inconnue ici à Miami, FDC. Cette substance m’a donné l’impression que j’étais possédé et que je mourrais lentement. J’ai pu me rendre au bureau des agents de prison pour demander une aide médicale (comme les images de sécurité le montrent). On me l’a refusée! Ca m’a laissé dans un état de paranoïa. Peu après j’ai eu une altercation avec un détenu. Le même gardien qui m’a refusé une aide médicale m’a arrosé de spray au poivre qui a instantanément diminué ma vision et je ne savais pas qui était en train de me frapper plusieurs fois au visage. Même après que j’étais au sol, ils ont continué à me frapper et ils étaient plus nombreux. Je leur demandais d’arrêter pendant que j’haletais pour respirer.




Cette expérience de mort imminente m’a donné l’impression que des chiens m’arrachaient la peau pendant qu’ils m’attrapaient et me frappaient tandis que j’étais sous influence de cette substance inconnue qui mystérieusement n’est pas apparue dans mes analyses d’urine, et mystérieusement le détenu avec lequel je me battais est retourné chez lui le lendemain.
J’ai été battu si brutalement que j’ai du être amené en isolement cellulaire en chaise roulante. Ca fait 45 jours que j’y suis sans avoir droit à une hygiène décente et en devant prendre des médicaments. J’ai dû pleurer la mort de mon frère Juice World en prison.
Avant ça, il y a eu quelques détenus qui ont tabassé intentionnellement un gardien et aucune charge n’a été déposée.
Pendant ce temps je me bats avec un autre détenu et ce gardien vient pour m’infliger des douleurs et capitalise sur mon statut de célébrité locale… J’ai eu des gardiens qui m’ont dit qu’il allait bien. J’ai aussi entendu d’autres gardiens me dire qu’il était déjà retourné à la prison et qu’il se vantait qu’il allait avoir 250.000$ de ma part.
Je veux juste faire la lumière sur la brutalité policière et les tactiques qu’ils utilisent pour couvrir leurs arrières. »

View this post on Instagram

On October 29th I was laced with an unknown substance here in Miami, FDC. That substance gave me an out of body experience and had me feeling like I was possessed and dying slowly. Upon this experience i managed to go to the CO’s office to seek medical Attention (As shown on surveillance cameras). I was denied ! This left me in a state of paranoia. Shortly after I got into an altercation with an innate. This same CO who denied me medical attention, proceeded to pepper spray me which instantly impaired my vision and I was oblivious to who was punching and grabbing me repeatedly in the face. Even after I was on the floor they continued to strike me and deploy more people. I was summoning for them to stop while gasping for my breath. This near death experience felt like dogs were tearing at my skin while they were grabbing and beating me while I was under the influence of this unknown substance that mysteriously hasn’t popped up in my Urine analysis and mysteriously the inmate I was fighting with went home the next day. I was beaten so brutally that I had to be taken to the Box in a wheelchair. I have been here for 45 days without commissary, hygiene stressed out and on psych meds. Having to mourn the loss of my brother Juice World behind the doors. Prior to this there were a few inmates who intentionally beat up … An officer and no charges were filed. Meanwhile I get into a fight with another inmate and this officer jumps in to inflict harm on himself and capitalize on my status as a local celebrity … I had officers tell me that the CO was ok that night and that he is trying to go this route. Because he self checked himself in the hospital. I have also heard officers tell me that the CO has been back to FDC and bragging that he will her a quarter million from me. I want to shed this light on police brutality and the tactics they use to cover their behinds. #JUSTICEFORKODAK

A post shared by KILL BILL (@kodakblack) on