En juin dernier, Kanye West a proclamé le dernier vendredi du mois comme le « West Day Ever », au cours duquel le rappeur a partagé une pléthore de nouvelles annonces issues de ses activités dans le domaine de la mode et de la musique. Dans les semaines suivantes, d’autres annonces ont suivi, la dernière en date étant celle de samedi soir avec l’annonce de son prochain album, Donda. Il est maintenant retourné à sa campagne présidentielle, après avoir soumis les documents requis et l’avoir officiellement lancée par un meeting en Caroline du Sud.

Sur la scène de l’Exquis Event Center à North Charleston, West s’est adressé aux participants alors qu’il portait un gilet par balles et avait une coupe de cheveux « 2020 » pour le premier rassemblement de sa campagne. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’il suscite un peu de controverse. A un moment donné, il a cherché à clarifier le travail de Harriet Tubman en disant : « Harriet Tubman n’a jamais réellement libéré les esclaves, elle les a juste fait travailler pour d’autres blancs ». Sa déclaration n’a pas semblé être bien accueillie par la foule. Un peu plus tard, West a eu un moment d’émotion en parlant de sa mère, de son père et de sa famille actuelle avec sa femme Kim Kardashian. West a également évoqué ses commentaires passés sur le Planned Parenthood.

Le meeting de West arrive moins de 24 heures après que le rappeur a révélé la tracklist et la date de sortie de Donda.