Dans une interview accordée à Superstar Jay sur la radio Shade 45, Cam’Ron est revenu sur une altercation qu’il a eue avec Suge Knight à cause d’une instru de Tupac. Ca s’est passé à la sortie d’une boite de Los Angeles, Suge s’approche de Cam:

 

Suge: Yo ça va?

Cam: Yo ça va frère?

Suge: Je vais bien mais tu me dois de l’argent

Cam: Yo mais de quoi tu parles?

Suge: Tu me dois de l’argent, tu as utilisé cette instru de Tupac sur ton album et c’est mon instru.



Cam: Daz est venu en studio et il me l’a faite écouter.

Suge: Oui mais Daz n’a rien à dire, c’est mon instru, et tu me dois du fric.

Cam: Frère je ne te donnerai rien.

Suge: Je vais te le dire maintenant: Je tabasse les négros qui ne me donnent pas le fric.

(A ce moment, le pote de Cam’Ron commence à trembler.)

Cam: Je tabasse aussi des négros, qu’est-ce qu’on fait?

Suge: Tu sais quoi? De toute façon c’est pas grave frère, c’est cool, tout va bien.

 

C’était l’une des rares fois où Suge Knight a reculé face à un obstacle, et Cam’Ron pense savoir pourquoi:

« Je ne le connais pas si bien et il est en prison pour ce qu’il a fait donc je ne vais pas en profiter pour dire de la merde sur lui mais il a probablement pensé qu’on serait intimidé et a prié pour ça. Et je n’étais pas intimidé. C’est quelque chose qu’on aurait pu gérer en faisant affaire. »



« Mais à trois heures du matin à l’extérieur d’une boite de LA, c’était plus un problème street, et on est prêt pour ça. Si c’était du business il aurait pu m’appeler le lendemain et on aurait résolu ça de la bonne façon. Pour être honnête, il n’a pas fait le fou après, il est juste parti. »

 

Vidéo:


Il avait déjà évoqué cette confrontation sur sa chanson Fast Lane:

In the club in L.A., me and Tito poppin’, yeah, we had a good night (Yeah, we did)
Walked up out of it, got approached by Suge Knight (Man, what’s up?)
He said I owed him money (For a 2Pac beat?), started screwin’
I said, « No, I don’t homie now tell me what we doin’? » (What we doin’?)
He said, « How you figure? » (Figure), I said, « I said so »
Tito flicked his knife, he was ready to go to death row (Swear to God)
I’m talkin’ kamikaze (‘Kaze), but we resolved it calmly (Calmly)
Everything I say is truth, I put that on my mommy (Word)