C’est une image qui fait beaucoup parler depuis lundi, celle où on l’on voit Jay-Z, Beyonce et leur fille Blue Ivy rester assis pendant l’hymne américain chanté par Demi Lovato en marge du Super Bowl.

Beaucoup ont pris ça comme un geste contre le racisme, dans la même veine que celui que Colin Kaepernick avait effectué en s’agenouillant lors de l’hymne américain pendant une rencontre de NFL en 2016 afin de protester contre les violences policières envers les afro-américains.




Ce que beaucoup ne comprennent pas, c’est que Jay-Z avait justement conclus un deal avec la NFL en disant que depuis 2016 il fallait avancer et qu’on n’en était plus à s’agenouiller en signe de protestation.

Critiqué donc par beaucoup pour son manque de respect envers l’hymne américain, et par d’autres qui voient là un acte hypocrite de la part du rappeur, le principal concerné s’est enfin expliqué.

Jay-Z a dit qu’ils étaient très concentrés sur l’aspect de la performance de Demi Lovato et pour cause, avec son deal passé avec la NFL, il se retrouve maintenant en charge de tous les spectacles liés aux Super Bowls, ce qui inclut dont l’hymne de Demi et le concert de Shakira et J Lo qui s’est déroulé à la mi-temps du match:




« Je regardais simplement le spectacle. Le micro s’allume, est-ce que c’était trop bas? » 

D’après lui, il vérifiait donc que tout se déroule comme il le fallait.