Une grosse altercation a eu lieu aux Oscars entre le camp de Will Smith et les officiels après la gifle

Ca a gueulé fort dans les coulisses des Oscars entre le camp de Will Smith et les officiels après la gifle.

Hier, l’Académie des arts et des sciences du cinéma a fait savoir que Will Smith avait refusé de quitter la cérémonie des Oscars après avoir giflé Chris Rock. L’organisation a entamé une procédure disciplinaire contre l’acteur pour violation de son code de conduite.

« Les choses se sont déroulées d’une manière que nous n’aurions pas pu prévoir », a déclaré l’Académie dans un nouveau communiqué.

 

Une discussion très animée

« Bien que nous tenions à préciser que M. Smith a été prié de quitter la cérémonie et a refusé, nous reconnaissons également que nous aurions pu gérer la situation différemment », a ajouté le groupe.

Ce sont deux gros bonnets de l’Académie, son président David Rubin et sa directrice générale Dawn Hudson, lui ont demandé de partir.


Rubin et Hudson auraient été « furieux » et  » fulminants  » à l’encontre Smith, et les deux responsables ont eu une énorme altercation en coulisses avec les représentants de l’acteur après la gifle devenue virale. Une grosse engueulade s’est déroulée entre les deux camps suite au refus de Will Smith de quitter immédiatement le bâtiment.

David Rubin et Dawn Hudson

L’Académie a déclaré que Smith pourra se défendre dans une réponse écrite avant que le conseil ne se réunisse à nouveau le 18 avril.

L’action disciplinaire pour l’acteur peut inclure l’expulsion, la suspension ou d’autres sanctions.

Dimanche soir, Will Smith est monté sur la scène et a giflé Chris Rock avant de retourner à son siège et d’insulter le présentateur, qui avait fait une remarque sur la calvitie de sa femme Jada Pinkett Smith.

 

Après cet incident, Smith a continué à assister à la cérémonie et a même reçu une ovation en recevant l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans « La Méthode Williams ».

Will Smith aux Oscars
Will Smith et son Oscar

La procédure de l’Académie des Oscars à l’encontre de Will Smith prendra plusieurs semaines

Dans les jours qui ont suivi la gifle télévisée choquante, l’académie a publié de nombreuses déclarations « condamnant » et exprimant son indignation face au comportement de Smith.

Mercredi, le collectif a continué à condamner M. Smith.

« Les actions de M. Smith lors des 94e Oscars ont été un événement profondément choquant et traumatisant à voir en personne et à la télévision », a déclaré l’académie mercredi.

« Comme indiqué dans nos statuts, le conseil des gouverneurs de l’Académie va maintenant prendre une décision sur les mesures appropriées pour M. Smith. Comme régi par la loi californienne concernant les membres d’organisations à but non lucratif comme l’Académie, et énoncé dans nos normes de conduite, cela doit suivre un processus officiel qui prendra quelques semaines. »

 

L’ancien président de l’Académie Sid Ganis fait partie des membres qui ont pesé dans la controverse, disant qu’il estime que ce n’est pas au conseil d’administration de sanctionner Smith. « Je pense que ce sont deux hommes qui ont eu un réel désaccord et que c’est à eux de décider, pas à l’Académie, ni à aucun d’entre nous », a-t-il déclaré. Rutanya Alda, membre de la branche des acteurs, n’est cependant pas d’accord. « Je pense que la sécurité aurait dû l’escorter immédiatement dehors au lieu de le laisser assis là à cracher des propos inacceptables sur Chris Rock« , a-t-elle affirmé. « Quelqu’un d’autre aurait dû accepter son prix. Pourquoi a-t-il eu un passe-droit ? »

L’Académie s’est également excusée auprès de Chris Rock, des invités et des téléspectateurs.

« M. Rock, nous vous présentons nos excuses pour ce que vous avez vécu sur notre scène et vous remercions pour votre résilience à ce moment-là. Nous nous excusons également auprès de nos nominés, de nos invités et de nos téléspectateurs pour ce qui a été observé au cours de ce qui aurait dû être un événement festif. »

Sofiane Jensen
Amateur de hip-hop américain et français et plus généralement d'urban. Top 5: Tupac, Biggie, Eminem, Nas, Ice Cube