En 2016, 50 Cent rencontrait un garçon prénommé Davian Fraser et est immédiatement tombé sous son charme, le considérant même comme son propre fils et le référant en tant que tel sur Instagram, ce qui lui permettait également d’embêter son vrai fils, Marquise avec lequel il est toujours en froid.
Ils se sont souvent vus et 50 Cent lui a même appris à faire de la boxe.



Davian & 50 Cent lors de leur première rencontre

Mais ce petit jeu auquel s’est prêté le rappeur a eu des conséquences négatives, comme l’explique la mère du jeune garçon:

« Sa relation avec 50 Cent a causé un gros tapage à l’école. Les enfants ont commencé à suivre mon fils partout, ils essayaient de le montrer sur Snapchat, essayaient de prendre des vidéos de lui. Ils le suivaient jusqu’à la gare. »

 

Et en décembre, les choses se sont vraiment empirées lorsqu’il s’est fait attaqué dans les escaliers de l’établissement:

« Il s’est fait attaquer par derrière alors qu’il tentait de s’enfuir. Il s’est fait frapper à la tête et ensuite l’étudiant a continué à le frapper et ensuite cogné sa tête par terre. »



Davian avait essayé de se réfugier dans une classe avant l’agression mais le professeur lui a refusé d’entrer car ce n’était pas sa classe.

Sa mère va maintenant poursuivre le Département d’Education pour 5,5 millions $ en dommages et intérêts, comme l’explique l’avocat de la famille:

« Les parents ont le droit d’attendre à ce que leur enfant soit dans un environnement sûr lorsqu’ils l’envoient à l’école. Lorsque le personnel éducatif est incapable de fournir ça, surtout lorsqu’ils sont au courant d’un problème, l’école est responsable envers cet enfant en dommages et intérêts. »