Keefe D était donc le chauffeur de la voiture de laquelle Orlando Anderson a tiré à plusieurs reprises sur Tupac, le blessant mortellement.

Officiellement, le meurtre reste non élucidé par manque de preuve, et aucune peine de prison n’a évidemment été officiellement prononcée contre Keefe, Orlando ou l’un des autres passagers de la voiture.

Mais ça n’a pas empêché le FBI de faire payer le meurtre de Tupac à Keefe D, comme il l’explique dans cette interview accordée à Vlad TV. A l’époque ils pensaient donc que c’était Keefe D qui avait tué Tupac et non Orlando Anderson:

« Ils m’ont condamné à 70 mois de prison, juste pour un coup de fil de 7 secondes, je ne savais même pas qu’ils pouvaient faire ça. Un gars m’a appelé il m’a demandé si je pouvais lui fournir, je lui ai répondu que oui, de venir et que j’étais dans un van blanc. Ok, on se voit dans 15 minutes. On se voit, il m’a dit qu’il voulait 2kg de cocaïne, il m’a dit le prix. »

 

Il se fait donc piégé et arrêté, et le FBI en profite pour lui faire payer le meurtre de Tupac:

« Mon avocat me disait « Tu peux gagner ce procès, mais ce n’est pas pour ça qu’ils veulent te mettre en prison ». Les flics me surnommaient « le tueur du rappeur ». Ils essayaient de me coincer chaque semaine, les gens disent qu’ils s’en foutaient du meurtrier de Tupac, mais ils ne s’en foutaient pas, parce que la section crime du FBI a pris le dossier dès que c’est arrivé. »




Et pendant qu’il était en prison, Puff Daddy, qui aurait commandité le meurtre de Tupac, ne l’a jamais contacté et ne lui a jamais rien donné:

« Il ne m’a jamais rien envoyé, il ne m’a même pas payé de soupe, la soupe coutait seulement 10 centimes. »

Suivez-nous sur Twitter