L’histoire de l’ascension et du déclin de DMX est truffée de récits sur les triomphes du rappeur et de ses échecs bien documentés. Lorsqu’on parle de la carrière du MC new-yorkais, on ne peut pas ignorer les séjours en prison, les délits liés à la drogue et les mésaventures juridiques, mais les fans et les partisans de X sont bien conscients qu’il englobe bien plus que des rubriques de faits divers controversés. Le rappeur a accordé  une interview virtuelle à Talib Kweli pour son émission People’s Party, où il a parlé de son introduction au rap, et notamment de la façon dont son mentor, Ready Ron, était également la personne responsable de l’avoir poussé à fumer du crack.

« Tout dans ma vie est béni par une malédiction », a déclaré DMX. « Je n’ai pas fumé de cigarette, je n’ai pas fumé d’herbe, je n’avais rien fait à 14 ans. » Il a poursuivi en disant que c’était l’anniversaire de son ami et que celui-ci avait reçu de l’argent en cadeau. « Il est revenu avec un blunt roulé. Et pendant que je comptais l’argent, il a passé le blunt. » DMX a tout d’abord refusé et le blunt a tourné dans le cercle d’amis et quand il lui est revenu via Ready Ron, il a décidé de tirer un coup. « Je n’étais plus concentré sur l’argent. Je n’ai jamais ressenti ça. Ça m’a juste niqué. »


DMX a eu du mal à poursuivre l’histoire car il était submergé par l’émotion. « Pourquoi as-tu fait ça à un enfant? Il savait à quel point je l’admirais. Pourquoi ferais-tu ça à quelqu’un qui t’admire? » En larmes, DMX a fait une pause et Talib lui a dit de prendre son temps. Après une profonde respiration, DMX a déclaré: « Un monstre était né. Ce monstre était né. »

Regardez l’interview ci-dessous: