En aout 2018, Eminem a sorti à la surprise générale Kamikaze dans lequel on retrouvait la chanson The Ringer où il dévoilait que les services secrets lui avaient rendu visite:

« Car Agent Orange (Trump) vient d’envoyer les Services Secrets pour me rencontrer en personne pour savoir si je pensais vraiment à lui faire mal ou si j’étais lié à des terroristes, j’ai répondu: ‘Seulement lorsqu’on parle d’encre et de lyricistes’ « .

A l’époque on ignorait pour quelle(s) chanson(s) Eminem avait été interrogé et les détails de cette histoire… Jusqu’à aujourd’hui, où on apprend grâce à BuzzFeed qui a carrément entrepris des démarches pour avoir accès aux dossiers en vertu du droit à l’information que les chansons étaient logiquement… Framed où Em imagine le meurtre de la fille de Trump et son freestyle sur BET en octobre 2017 où il s’attaque au Président américain.

 

Voici un extrait du document:




On sait aussi que c’est donc un employé de TMZ qui a envoyé un e-mail aux Services Secrets en leur demandant si: « Votre agence est en train d’enquêter sur Eminem pour ses paroles menaçantes envers Ivanka Trump »

On apprend également que durant l’interrogatoire, un agent a commencé à lire les paroles de son freestyle et… « Mathers était familier avec la chanson et a commencé à rapper les paroles pendant que l’agent les lisait. »

Une réunion a eu lieu deux jours après cet entretient où les Services Secrets ont finalement décidé que cette affaire n’allait pas être référée à un procureur fédéral en vue de poursuites pénales.